Retour

18.01.2018 - 11:26

Le Valais voudrait réduire d'un tiers les routes du canton

Les dégâts dus aux intempéries interrogent sur le maintien du réseau routier (ci-dessus la route entre Täsch et Zermatt)
Les dégâts dus aux intempéries interrogent sur le maintien du réseau routier (ci-dessus la route entre Täsch et Zermatt) - ©webcam-service des routes

L’Etat prépare une nouvelle stratégie de mobilité : le canton envisage de réduire d'un tiers le réseau routier valaisan pour 2040.
Pour le chef du Service valaisan de la mobilité, Vincent Pellissier, "l’étalement de l’urbanisation a engendré un réseau routier très vaste, certains secteurs sont très exposés aux dangers naturels et d’autres sont en mauvais état parce que leur entretien coûte très cher". "Soit il n’y a pas assez d’argent, soit il y a trop de routes", explique-t-il dans le Temps du jour.
Chef du département de la mobilité, du territoire et de l'environnement, "Jacques Melly espère réduire les 1800 kilomètres de routes cantonales d’un tiers, pour atteindre 1200 kilomètres en 2040", selon le quotidien. "Des routes de montagne peu fréquentées pourraient redevenir des chemins forestiers, ou même être rendues à la nature".
Le parlement devrait débattre d’une stratégie cantonale de mobilité avant la fin de 2018.


Ch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23