Retour

12.03.2020 - 22:30

Le Valais devrait bientôt se doter d'une loi consacrée à la fin de vie

Le Valais pourrait bientôt disposer d’une loi consacrée à la fin de vie et à son accompagnement. Après avoir refusé que la garantie du suicide assisté en EMS figure dans nouvelle loi sur la santé, le Grand Conseil accepte la création d’une législation sur cette thématique au sens large.

 

Une loi consacrée à la fin de vie devrait bientôt voir le jour en Valais… Tel est l’épilogue du feuilleton un peu fou qui s’est déroulé au Grand Conseil. Cette semaine, les élus devaient décider s’ils voulaient ou non que la nouvelle loi sur la santé garantisse l’assistance au suicide dans les EMS valaisans. Un point hautement sensible, qui a finalement été biffé du texte jeudi après-midi, comme le souhaitaient l’UDC et le PDC. Ce dernier prônait plutôt la création d’une législation spéciale pour réglementer la pratique. Une proposition que le parlement a acceptée jeudi soir, sous forme de motion urgente. «Nous voulions éviter que la nouvelle loi sur la santé soit ralentie par un éventuel référendum, je crois que c’est réussi», explique Beat Eggel, chef du groupe PDC du Centre au Grand Conseil. 

 

Une loi déjà pour 2021 ?

 

Dans sa prise de parole, la conseillère d’Etat Esther Waeber-Kalbermatten a promis qu’un projet de texte serait présenté aux députés d’ici la fin de la légisature, soit d’ici février 2021. «Par contre, le projet sera élaboré par les services de mon département, sans l’aide de la commission extraparlementaire proposées par les motionnaires», a précisé la Haut-Valaisanne.  


RB

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23