18h10

19h00

Retour

29.06.2020 - 17:39

Le PDC peine à recruter au-delà de ses rangs. En cause: la référence chrétienne, selon une étude

La référence chrétienne dans le nom du PDC retient de nouveaux électeurs de voter pour le parti.
C'est la conclusion d'un sondage présenté lundi à Berne. Il montre que la formation peine à recruter au-delà de ses rangs.
Les valeurs et les méthodes du PDC sont certes reconnues par ses non-électeurs. Mais la dimension religieuse dissuaderait jusqu'à 80% des personnes interrogées.
Le président du parti Gerhard Pfister veut donc lancer la réflexion auprès des adhérents.
Il reconnait que changer le nom du parti représenterait un risque. Mais il se dit aussi certain que le 90% de la base resterait fidèle au parti.
"Si vous comparez ça au potentiel que vous avez si vous changez la perception, c'est - il me semble - un risque très acceptable", dit-il.
Et le sondage montre que la base démocrate-chrétienne se montre plutôt attachée à ce nom, mais elle pourrait aussi se rallier à d’autres options.

 

Le PDCVr dit niet

Ce n'est en tout cas pas le cas du PDCVr. Le comité directeur s'est d'ores et déjà prononcé contre la suppression du C dans PDC.
Le président Joachim Rausis se demande par exemple par quoi ce C serait remplacé. "Nous sommes un peu dans le flou par rapport aux intentions du parti suisse", note l'Orserain.
Joachim Rausis se veut toutefois rassurant: "Avant qu'on ait une scission du parti, on arrivera toujours à s'entendre entre membres de ce parti", assure-t-il.
L'Assemblée des délégués se penchera sur cette question le 14 novembre. Elle examinera aussi, en parallèle, le projet de fusion avec le PBD.


SR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23