Retour

12.09.2017 - 10:12

Le Parlement entre en matière sur l'ouverture dominicale des magasins

Le Grand Conseil ne ferme pas la porte à une ouverture des magasins 4 dimanches par année. Par 67 oui, 60 non et une abstention, il est entré en matière sur un projet de loi qui offre cette possibilité aux communes, en lien avec des manifestations.
Le débat sera toutefois tendu vendredi. L'AdG, les Verts, l'UDCVr et le PDC du Centre y sont opposés. A gauche on craint une porte ouverte en faveur de l'ouverture dominicale généralisée. L'UDCVr estime que le projet de loi manque sa cible puisque les grandes surfaces et les petits commerçants, eux-mêmes, y sont opposés. Les opposants se rejoignent sur le fait qu'il serait souhaitable que le Parlement attende la révision totale de la loi sur l'ouverture des magasins promise par le gouvernement d'ici 2020.
Du côté du PDC du Bas et du PLR, on a voulu se montrer rassurant: "Non ce n'est pas un premier pas vers une ouverture dominicale généralisée" souligne le libéral-radical Marcel Delasoie. Le PLR qui s'est d'ailleurs dit prêt à couper la poire en deux en se contentant de 2 dimanches par année.
Les Syndicats Chrétiens Interprofessionnels du Valais n'ont pas tardé à réagir. Ils préviennent: "si le Grand Conseil va trop loin en terme d'ouverture des dimanches, ils lanceeront le référendum.


Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23