Retour

17.01.2018 - 06:00

Le nombre d’entreprises de désamiantage a bondi en Valais

Il y a du changement dans le paysage du second œuvre en Valais : le nombre d’entreprises de désamiantage a bondi en quelques années. "La concurrence est dure", c’est ce que nous confie une entreprise de désamiantage basée à Sion. Une autre établie dans le Bas-Valais nous explique qu’en cinq ans, le nombre de concurrents a quadruplé.

 

Une des raisons de cet intérêt soudain pour le désamiantage : l’obligation de diagnostic amiante pour tous les travaux de démolition ou de rénovation sur des bâtiments datant d’avant 1991. Une obligation en vigueur depuis une année et qui vise à protéger la santé des ouvriers.

 

Les entreprises actives dans la construction ont donc flairé le filon. Et les sociétés qui pratiquaient déjà le désamiantage dans les cantons voisins ont trouvé un nouveau marché en Valais. Résultat : aujourd’hui 12 entreprises sont autorisées par la SUVA à procéder à des travaux d’assainissement dans notre canton.

 

L’impulsion est aussi à chercher du côté des collectivités publiques. En 2008, l’Etat du Valais a fait contrôler tous ses bâtiments et a établi plus de 30 urgences, 30 constructions à désamianter. Le canton a depuis fait assainir toutes celles qui comportaient de l’amiante volatile, très dangereuse pour la santé.

Aujourd’hui, il reste de l’amiante agglomérée dans la plupart des bâtiments- publics ou privés - antérieurs à 1990. 


JR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23