Retour

01.06.2017 - 18:19

Le Martigny Red Ice et son président Mike Echenard dans la tourmente

Le Martigny Red Ice se trouve au bord de la faillite. Il manque en effet environ 1,5 million de francs au club bas-valaisan pour boucler le budget de la saison dernière. Son sauvetage passe désormais par la reprise du club par d’éventuels repreneurs, la piste la plus crédible menant toujours vers un groupe d’investisseurs slovaques.

Mais comment en est-on arrivé là ? Car lors des déclarations d’avant saison, le club du Forum affiche pourtant de grandes ambitions, son budget passe de 3,5 à 5,5 millions, le recrutement impressionne et la LNA est évoquée à moyen terme. Moins d’un an plus tard, l’avenir du Martigny Red Ice s’écrit en pointillé.

Le double échec

L’ambitieux projet évoqué par le président du Martigny Red Ice Mike Echenard se transforme en échec cuisant. Sportivement, le club du Forum est éliminé dès le premier tour des play-offs. Pire, économiquement, des rumeurs de difficultés financières jaillissent en cours de saison. Le président Mike Echenard se veut alors rassurant : « si l’on a fait un budget comme ça, on savait qu’on avait les moyens » déclare-t-il à notre micro le 21 février dernier. Et pourtant, la réalité est toute autre. Un mois plus tard, nous vous le révélions, les salaires de nombreux joueurs sont impayés. Depuis, le Martigny Red Ice baigne dans le flou le plus complet. Mais l’inquiétude autour du club et de son président Mike Echenard ne s’arrête pas là.

La colère gronde contre Mike Echenard

Car si le Martigny Red Ice va mal, le groupe de sociétés du président Mike Echenard, principalement actif dans l'immobilier, serait, lui aussi, selon nos informations, en difficultés financières. Des difficultés que le président Mike Echenard estiment derrière lui. Il nous a confirmé qu’un incendie sur l’un de ses chantiers lui aurait coûté plusieurs millions de francs. Mais il estime que désormais ces problèmes sont résolus. D’après nos sources cependant, une procédure de mise en faillite ainsi qu’au moins cinq millions de francs d’hypothèques légales vont ou ont été déposés.

Une situation qui désespère plusieurs sociétés de la région martigneraine. « Heureusement que mon entreprise a les reins solides après de nombreuses années de pratique. Si cette situation était arrivée après deux ans, nous aurions coulé », nous a glissé l’un d’entre eux, très remonté. Retards dans le paiement, promesses non tenues, le ras-le-bol est total. Un sentiment également partagés par plusieurs acquéreurs contactés. Des retards pouvant aller jusqu’à une année ont été constatés pour la livraison de plusieurs biens. Certains d’entre eux sont d’ailleurs au bord de la crise de nerfs.

Et maintenant ?

Les dégâts causés pourraient donc être nombreux. Plusieurs entreprises de la région, certains acquéreurs mais aussi le Martigny Red Ice sont au bord de l’implosion. A l’image de l’un de nos interlocuteurs actif dans le milieu de la construction : « Ce n’est plus possible. La situation et les montants en jeu ont pris des proportions trop importantes. Nous nous trouvons dans une zone de non-retour. Cela fait cinq ans que ça dure mais la situation s’est sérieusement dégradée au cours des deux dernières années. » Reste à savoir jusqu’à quand ?


Mathieu Germanier

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23