Retour

23.03.2020 - 08:13

Le Coronavirus, on en guérit : le témoignage de cette Valaisanne qui fait du bien

Le Coronavirus, on en guérit : alors que le nombre de malades et victimes explosent partout en Europe, Rhône FM vous propose le témoignage d'une valaisanne, à risque, qui s'en est sortie.

 

 

Parce que le coronavirus se soigne dans l’écrasante majorité des cas. Parce qu'il faut aller de l'avant et voir le positif dans cette avalanche de mauvaises nouvelles... Nous vous proposons le témoignage d’une personne, résidente de Martigny, qui a guéri du Covid-19. Elle s'appelle Fabienne Héritier, elle est originaire du Valais central. Fin février elle attrape ce que tout le monde redoute. Après des semaines de lutte, elle s'en est sortie. 

 

Tout commence en Alsace

 

Février 2020. Nous sommes à Mulhouse. Fabienne Héritier, 60 ans, se rend à une semaine de conférence de l'église «La porte ouverte», une semaine de jeune et prière, qui se tient du 17 au 24 février dernier. C'est là, lors de rassemblement. Que les ennuis commencent. Au retour en Suisse, les premiers symptômes. «A la télé, on a commencé a parlé de gens malades lors de la conférence. Mon amie du Jura a été malade dès notre retour. Une semaine plus tard, j’ai commencé à avoir de la fièvre». La peur qui vient, des gens tout autour qui tombent malades. Nous sommes au tout début de l'épidémie en Suisse, fin février, début mars. «Tout au début des symptômes j’ai eu le ventre barbouillé, des diarrhées... Puis j’ai eu de la fièvre, et enfin de la peine à respirer. J’ai de l’asthme, je n’avais pas assez d’oxygène dans le sang. C’est pour ça qu’on m’a hospitalisé», poursuit Fabienne.

 

Huit jours d’hôpital, assistance respiratoire

 

Fabienne entre à l'hôpital de Martigny. Elle y restera 8 jours : «Les premiers jours, j’ai eu l’oxygène, j’avais beaucoup de peine à respirer. Puis je me suis sentie mieux. Ils ont arrêté l’assistance respiratoire. Quand je suis rentrée après huit jours, j’ai été en quarantaine». Aujourd’hui, Fabienne Héritier se dit «quasiment» guérie. «Je suis encore très fatiguée. Je suis vite essoufflée». Fabienne tient à apporter un message aux gens qui l'écoutent. Elle qui a la foi, affirme n'avoir jamais eu peur. Elle a fait entièrement confiance au personnel médical valaisan. «Il faut suivre ce que les autorités demandent, suivre les mesures. Il ne faut pas avoir peur, il n’y a pas de raison d’avoir peur. On guérit de cette maladie !»

 

Sauver des vies, c’est facile, il suffit de rester chez soi

 

Dans l'écrasante majorité des cas, les gens infectés guérissent du coronavirus, on le dit, on le répète. Fabienne en est un exemple parmi beaucoup d'autres. Mais attention, il faut protéger les personnes à risque. Les consignes, les mesures, les restrictions sont à suivre scrupuleusement. Si vous voulez sauvez des vies, rien de plus simple, il suffit de rester chez vous !

 

Le témoignage de Fabienne Héritier est à écouter ci-dessous

 


Thomas Schürch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23