Retour

31.01.2016 - 08:00

Le Château de Beauregard sur les falaises de Niouc bientôt

L'éperon rocheux qui accueille les vestiges n'est pas encore sécurisé
L'éperon rocheux qui accueille les vestiges n'est pas encore sécurisé - ©Fondation-Château-Beauregard
Le bureau d'architecte Papon a créé une reconstitution du Château
Le bureau d'architecte Papon a créé une reconstitution du Château - ©Fondation-Château-Beauregard
Un escalier en colimaçon a été mis à jour
Un escalier en colimaçon a été mis à jour - ©Fondation-Château-Beauregard
Le site surplombe la plaine du Rhône au-dessus de Finges
Le site surplombe la plaine du Rhône au-dessus de Finges - ©Fondation-Château-Beauregard

Sur un éperon rocheux dominant l'entrée du Val d'Anniviers, les ruines de "l'Imprenable" ont dormi sous les vernes, ronces et autres broussailles durant près de 600 ans.
C'est le hasard qui a permis de le retrouver, lançant les bases de la Fondation du Château de Beauregard, en 2008, suivie trois ans plus tard par "L'association des Amis du Château".
Ces membres se sont réunis mercredi soir pour leurs assises annuelles, avec toujours, la même fascination pour les nombreux mystères qui entourent encore cette bâtisse dont certains fixent la fondation à l'an 1097.
Archéologues et historiens en sont encore à résoudre les énigmes, reconnaît Jean Bonnard président de l'association.
Ce qui est sûr, c'est que le château ne se limitait pas qu'à quatre murs et un escalier et que de par sa position, il a vraisemblablement joué un rôle important pendant plusieurs siècles.
Il en aura coûté quelques 600 mille francs réunis par la Fondation pour mettre à jour les vestiges sur lesquelles travaillent toujours des archéologues.
L'association, quant à elle, intervient en support pour faire connaître les lieux. Le site jugé actuellement dangereux du haut de ses falaises fera l'objet de travaux pour en favoriser l'accès, à travers un chemin didactique. Echéance souhaitée : "2017" lance Jean Bonnard.


Christian Hermann

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23