Retour

01.02.2018 - 11:00

La polémique sur le réchauffement climatique s'installe en Valais

La fonte des glaciers - ici Aletsch - souvent avancée pour étayer la thèse du réchauffement
La fonte des glaciers - ici Aletsch - souvent avancée pour étayer la thèse du réchauffement - ©google/milsabor

"Le Vrai, le faux et l'incertain dans les thèses du réchauffement climatique": c'est le titre de l'ouvrage rédigé par Jean-Claude Pont (interview ci-dessous) et publié fin novembre 2017 chez Calligraphy. L'Anniviard, ancien professeur à l'université de Genève y démolit les thèses du GIEC (le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) sur le réchauffement à proprement parler et sur l'impact éventuel de l'homme dans un tel processus.
Le livre a fait bondir le vert sierrois Jérémy Savioz (interview ci-dessous). Dans le cadre de son mandat au conseil général de Sierre, il a reçu, comme ses collègues, un flyer promotionnel pour commander l'ouvrage, promotion qui l'a incité à écrire une lettre ouverte à l'auteur.
Dans sa missive, il fustige "une vision qui déculpabilise l'être humain et l'absout de toute responsabilité dans la situation que nous vivons" sous-entendu le réchauffement climatique, conséquence directe des comportements humains. Jeremy Savioz concède avoir réagi avant d'avoir lu le livre dans son intégralité, situation qu'il a corrigée depuis mais qui ne modifie en rien son point de vue.
De son côté, Jean-Claude Pont – qui a par ailleurs répondu par écrit à son détracteur – n'en démord pas : les thèses ambiantes sont fondées sur une manipulation chargée de développer un écologisme extrémiste. Avec "Le Vrai, le faux et l'incertain dans les thèses du réchauffement climatique", Jean-Claude Pont considère que tous les éléments qu'il avance, s'appuient sur des documents qu'il qualifie d'irrécusables.


Ch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23