Retour

03.09.2018 - 08:26

La pierre de Salvan au centre d'un gigantesque chantier à Zürich

La carrière de Salvan
La carrière de Salvan

C’est un site qualifié de pharaonique, situé en plein cœur de Zürich. Le centre de justice et police (PJZ)  est en pleine construction et à terme, normalement en 2021, 1’800 fonctionnaires de police et de justice vont y travailler. Un chantier estimé à 700 millions de francs.

 

Au cœur du dispositif, le Valais, ou plutôt, la pierre de Salvan. Toute la façade extérieure de l’édifice sera de cette matière, pour une surface de 12’500m2. Tout comme le revêtement de sol dans les principales zones d'accès, le restaurant du personnel et la salle de conférence… 6000 m2 supplémentaires.

 

Pour Maurizio Leoni, directeur d’exploitation chez Capinat SA, la société martigneraine qui exploite la carrière de Salvan, "c'est une formidable opportunité pour nous, pour tout le canton. Une très bonne surprise, ils nous ont contactés l'année dernière. Le canton de Zürich voulait une pierre d'ici. Ils sont venus dans nos montagnes, ils ont adoré l'endroit. On va amener un peu du Valais à Zürich!"

 

Pour répondre aux demandes zurichoises, la carrière de Salvan va extraire 1'400 m3 de pierres… Soit environ 3'800 tonnes… Les pierres sont dans un premier temps envoyées en Italie du nord pour être traitées. Le montant total du contrat n’a pas été révélé, mais on parle ici de plusieurs millions.

 

De quoi faire rayonner le nom du petit village dans toute la Suisse. Florian Piasenta, président de la commune de Salvan, se dit "heureux qu'un tel projet se fasse avec nous... Il est important de montrer que notre pierre est unique".

 

Qu’il se rassure Florian Piasenta, la pierre de Salvan est reconnu désormais. Nous avons contacté les architectes du projet, la société "Theo Hotz Partner". Ils semblent être tombés amoureux de cette roche… Dans un mail, ils nous ont fait l’éloge d’une pierre  "d‘une grande richesse, dans la vitalité, la couleur, ayant une forte identité distinctive… Sans égal parmi les roches à haute résistance."

 

Et puis, ce qui a sûrement joué, c’est la proximité, le côté "made in Switzerland"..  Les architectes ont conclu leur mail par cette phrase : "il était important pour le canton de Zürich et pour nous d'utiliser une pierre naturelle régionale des Alpes suisses."


Thomas Schürch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23