Retour

16.05.2019 - 12:01

La nouvelle présidente du média indépendant "Bon pour la tête" est Haut-Valaisanne

L’association "Bon pour la tête" tenait hier son assemblée générale. Le comité annonce un nombre d’abonnés constant – environ 2'000 – mais le média cherche encore son équilibre financier.
L’association "Bon pour la tête" tenait hier son assemblée générale. Le comité annonce un nombre d’abonnés constant – environ 2'000 – mais le média cherche encore son équilibre financier.

Des médias meurent et d’autres se créent. C’est le cas du site internet Bon pour la tête qui fête bientôt ses deux ans. En 2017, il était né en réaction à la fermeture de l’Hebdo: une sorte de pied de nez aux grands éditeurs, disent les fondateurs. Aujourd’hui, encore en mutation, le site internet suisse-francophone se lit sur abonnement et se veut pertinent et impertinent. C’est un «laboratoire médiatique au profit de la diversité de la presse» pourrait-on dire.

L’association du même nom tenait hier son assemblée générale. Le comité annonce un nombre d’abonnés constant – environ 2'000 – mais le média cherche encore son équilibre financier. Au niveau statutaire, une nouvelle présidente a également été élue. Elle vient de la commune de Leuk-Susten dans le Haut-Valais, et ce n’est pas sans conséquences sur sa manière de voir le média. «Bon pour la tête n’est pas seulement un média romand. Nous voulons également faire le lien avec la Suisse alémanique. Je ne peux pas imaginer que nous fassions l’impasse sur les débats qui se déroulent outre-Sarine, explique Sarah Dohr. Nous avons égalelement à coeur de travailler avec les autres cantons.»

D’autres nouvelles pousses médiatiques ont récemment vu le jour. On peut ainsi citer Heidi.news qui se concentre notamment sur les questions scientifiques et le nouveau magazine Micro qui se focalise sur le local et se veut le nouveau «pilier de bar» à l’instar du défunt Matin papier. Ces récents arrivants ne représent pourtant pas une concurrence pour Sarah Dohr. «Absolument pas, nous avons chacun nos spécialités. Chacun participe à la diversité de la presse à sa manière et c’est tant mieux. A moyen terme, nous n’excluons d’ailleurs pas des collaborations». 


Diana-Alice Ramsauer

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23