Retour

19.06.2019 - 11:20

La forêt au-dessus de Loèche a repris vie de plus belle

Les stigmates sont encore visibles, mais la nature a repris ses droits: depuis l'incendie en 2003 de la forêt située au-dessus de Loèche, la vie s'épanouit à nouveau sur la surface dévastée, avec un habitat unique pour de nombreuses espèces animales et végétales. C'est ce que montre une étude de la Station ornithologique de Sempach et de l'Université de Berne. Le violent incendie avait détruit près de 300 hectares de forêt de montagne durant l’été caniculaire de 2003. Arbres morts et carbonisés sont toujours visibles un peu partout.

 

Selon l'étude, la zone ravagée par le feu est devenue un "hotspot" pour des plantes, oiseaux et insectes menacés. Quelques années déjà après l'incendie, le rare rougequeue à front blanc a par exemple atteint sa plus grande densité au niveau suisse dans cette zone.

 

"La vitesse avec laquelle la nature a reconquis la surface incendiée, et y a même dépassé en diversité les forêts voisines, est remarquable", constate l'auteur de l'enquête, Livio Rey. "Nous avons montré dans notre étude que certaines espèces d'oiseaux menacées au niveau suisse sont nettement plus fréquentes dans le secteur qui a brûlé que dans les forêts qui n'ont pas été touchées, juste à côté".


ATS

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23