Retour

19.02.2018 - 08:57

La Fondation Rives-du-Rhône veut ouvrir un nouveau foyer pour toxicomanes à Crans-Montana

La Fondation Rives-du-Rhône envisage l’ouverture d’une structure pour toxicodépendants à Crans-Montana. Elle espérait ouvrir un centre d’accueil à Lens au début de l’année, mais l’autorisation de la commune se fait toujours attendre.

 

Les Rives-du-Rhône ont donc adressé une lettre recommandée à Esther Waeber-Kalbermatten, conseillère d’Etat en charge de la santé, pour obtenir le droit d’ouvrir un foyer à la Fondation le Rosyl, à Crans-Montana.

 

Cette demande d’autorisation provisoire est requise dans l’intervalle de l’examen du dossier et d’un mandat de prestations. "Elle ne sort pas d’une boîte", écrit la direction de la Fondation Rives-du-Rhône dans un communiqué. Une douzaine de personnes ont été engagées et "le concept thérapeutique a été revisité. La liste d’attente dépasse d’ailleurs déjà la dizaine de personnes en souffrance" relève Xavier Roduit directeur de la nouvelle entité.

 

Car selon la Fondation des Rives-du-Rhône, la prise en charge des addictions en Valais est aujourd'hui insuffisante. La Fondation a notamment pris position sur la nouvelle plate-forme mise en ligne la semaine dernière par Addiction Valais. Elle conteste plusieurs affirmations qualifiées de mensongères. "C'est simplificateur et discréditant". Cela vise à "induire les citoyens de ce canton en erreur pour mieux masquer l’ampleur des problèmes auxquels Addiction Valais est confrontée", note la direction des Rives-du-Rhône.

 


JR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23