Retour

07.02.2018 - 14:50

La "Fleur d'Hérens, viande du Valais" va bien mais peut faire mieux

Fleur d'Hérens : un marché niche appelé à se renforcer
Fleur d'Hérens : un marché niche appelé à se renforcer - ©fleur d'Hérens

La "Fleur d'Hérens, viande du Valais" se porte bien. C'est le constat que les membres de l'association éponyme ont relevé lundi lors de leur assemblée générale. Ils sont désormais 202 éleveurs à participer à la démarche, 25 de plus qu'un an auparavant. 22 bouchers et 25 restaurateurs valaisans leur emboîtent le pas. "Une excellente évolution" selon le président Stéphane Rudaz (interview ci-dessous), pour un marché en plein développement.
L'an passé, la production "Fleur d'Hérens" a en effet dépassé les 47 tonnes, deux de plus qu'un an auparavant et même sept de plus qu'en 2015.
Reste à confirmer cette tendance qui apporte une plus-value à tous les producteurs de cette viande, "valaisanne pur jus". Cette avancée future attendue devra passer par une meilleurs visibilité que nous travaillons, explique Stéphane Rudaz qui estime que la Fleur d'Hérens pourrait représenter, à terme, un marché de 90 tonnes pour le Valais.


Ch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23