Retour

03.03.2018 - 17:00

La Fédération des éleveurs de la Race d'Hérens veut faciliter l'organisation de combats de reines

©© AFP/Getty

Quand on pense Valais, on pense raclette, fendant, ski, et aussi race d’Hérens. La vache apparait comme une ambassadrice du canton, et une porteuse de tradition. La Fédération des éleveurs de la Race d’Hérens veillent au grain pour assurer l’organisation de combats de reines. Mais la tâche n’est pas simple. Coûts élevés, besoin d’infrastructures et de bénévoles. Un groupe de travail devrait voir le jour pour faciliter la manœuvre aux différents syndicats. Les membres devront trouver des solutions concrètes à mettre en oeuvre.

Parmi les idées évoquées: procéder à des fusions de comités ou séparer les génisses des combats officiels. Mais tout reste à faire et rien n’est encore décidé. A l'heure du bilan annuel, le comité se dit satisfait. Un gros travail de communication a déjà été fait via le site internet et la revue.

Il faut dire que dans le milieu des éleveurs, tout le monde n’a pas la même conception de la lutte entre bovidés. Certains s’en tiennent au combats en alpage quand d’autres préparent des événements plus calculés. Pour Dominik Pfammatter, président de la fédération, c’est avant tout une question de préférence. "Quoi qu'il en soit, l'organisation de combats ne risque pas de disparaitre, observe-t-il. Il y a des jeunes générations d'éleveurs qui sont déjà prêts à prendre la relève. La tradition est ancrée dans les moeurs."

A noter qu'en 2020, la fédération deviendra centenaire. L’anniversaire sera célébré en grandes pompes et un comité d’organisation devrait bientôt voir le jour.


OB

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23