Retour

07.10.2019 - 17:08

L'urgence climatique: face à face entre Simonetta Sommaruga et les collégiens valaisans

Dans l'aula du lycée-collège de la Planta, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga s'est exprimée face à 350 étudiants
Dans l'aula du lycée-collège de la Planta, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga s'est exprimée face à 350 étudiants

Simonetta Sommaruga était de passage en Valais ce matin. Invitée par le Lycée-Collège de la Planta, la conseillère fédérale s'est exprimée face à 350 étudiants. Au cœur des discussions : l'urgence climatique.

 

«La taxe sur les billets d'avion est-elle une bonne solution ?» «Le Parlement se rend-il vraiment compte de l'urgence de la situation climatique ?» «Les gestes individuels ont-ils vraiment un impact sur le réchauffement ?» Une à une, Simonetta Sommaruga a répondu aux questions des étudiants sédunois ce matin. Invitée par le Lycée-Collège de la Planta, la conseillère fédérale s'est exprimée face à 350 jeunes de 4ème et 5ème année. De nombreuses questions…une thématique : l'urgence climatique.

 

La loi sur le CO2 a-t-elle ses chances? 

Parmi les questions le plus souvent abordées : la loi sur le CO2, récemment empoignée par le Conseil des Etats. Une loi qui sera surement amenée en votation d'ici un an et demi selon la conseillère. Et la conseillère fédérale reste prudente…le "oui" par le peuple est loin d'être garanti. Ses explications ci-dessous:

 

 

Quid du retard de la Suisse sur les nouvelles énergies vertes?

Pour la cheffe du DETEC, c'est à la politique que revient la responsabilité d'instaurer des mesures concrètes pour le climat. En terme de nouvelles énergies renouvelables, la Suisse fait encore figure de mauvais élève face à d’autres pays d’Europe. La Confédération a-t-elle les moyens de changer la donne et booster la part de solaire et d'éolien en Suisse? Sa réponse: 

 

 

Quelles solutions selont la jeunesse?

Beaucoup d'interrogations de la part des jeunes ce lundi matin, mais aussi des solutions. Pour mieux faire face à l'urgence climatique, un groupe étudiant a proposé à la conseillère fédérale de créer une troisième Chambre au Parlement, constituée exclusivement de scientifiques. Des scientifiques sans pouvoir de décision ni d'application mais avec un droit de regard sur les projets de loi. "Point de vue très intéressant", a conclu Simonetta Sommaruga face à l'assemblée. 


Oriane Binggeli

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23