Retour

29.11.2019 - 10:02

J-3 avant la manifestation des "Raisins de la colère" à Berne: des Valaisans seront de la partie

Environ 300 vignerons romands et tessinois iront manifester à Berne, lundi. Sur la Place fédérale, ces professionnels veulent dénoncer la forte concurrence avec les autres pays producteurs. Et surtout, un manque de réaction au niveau politique. Plusieurs Valaisans - un peu plus d'une cinquantaine, selon les premières estimations du comité - seront de la partie. Pourtant, la plupart d'entre eux avaient émis des réserves au moment du lancement du projet fin octobre, peu inspirés par les termes "manifestation" et "revendications". À l'origine du mouvement, Alexandre Fischer tient aujourd'hui à rassurer. Il explique que l'évènement de lundi se veut plus une rencontre avec la population suisse et les élus fédéraux qu'une réelle manifestation. Depuis la rencontre du 30 octobre à Saint-Livres, il est d'ailleurs parvenu à attirer deux Valaisans dans le comité des "Raisins de la colère". Il s'agit du viticulteur Vincent Boand et du technicien en viticulture et œnologie Mathias Delaloye.

 

Les «Raisins de la colère» ne font pas l’unanimité en Valais
Cette mobilisation ne fait toutefois pas l'unanimité dans le canton. À titre d'exemple, un petit comité s'est formé pour inciter les vignerons à envoyer une de leurs bouteilles de vin à Berne, plutôt que d'aller manifester. Contactée début novembre, l'Interprofession de la Vigne et du Vin ne soutient pas non plus la manifestation, même si selon elle, la grogne des vignerons est justifiée.


Estelle Daven

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23