Retour

27.02.2018 - 14:37

Il faut faciliter la transformation de vieux raccards en habitation. Sous condition dit le National

Mazots ou raccards inutilisés en dehors des zones à bâtir représentent un précieux patrimoine culturel. Pour cette raison notamment, ils devraient pouvoir être plus facilement transformés en habitations. Le National a accepté par 121 voix contre 71 une motion en ce sens assortie de conditions.
En l'état, la législation permet de transformer tout bâtiment qui a une valeur patrimoniale. Mais les dispositions ne s'appliquent pas aux bâtiments agricoles isolés qui n'ont jamais été habités. Néanmoins, la majorité a estimé que ce patrimoine rural devait être sauvé au moins partiellement et à certaines conditions, strictes. Certains UDC comme le Haut-Valaisan de Naters Franz Ruppen déplore que la motion modifiée place la barre trop haut. Ce qui, selon lui, conduira à l'abandon de ces vieilles pierres. D'autant que ces bâtiments existent déjà", a renchéri le PDC appenzellois Daniel Fässler estimant que "Sur le plan visuel, cela ne changera rien".
Doris Leuthard s'est insurgée contre cet angélisme: transformer des mayens, c'est aussi construire des routes, des conduites électriques et des infrastructures qui contribueront à l'étalement habité et qui seront à la charge des contribuables.
Il y a actuellement 400'000 bâtisses non utilisées en zone non constructible.


Ch/ats

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23