Retour

16.12.2017 - 10:30

Harcèlement sexuel : trois députés veulent un plan d'action valaisan

On ne parle bientôt plus que de cela : le harcèlement sexuel.
Après la décision prise mercredi par la Délégation administrative de l'Assemblée fédérale de recourir dès le 1er janvier à une structure indépendante spécialisée, plusieurs députés valaisans réclament la mise en place d'un plan d'action.
Co-signé par le socialiste Gaël Bourgeois, le démocrate-chrétien Frédéric Brantschen et le libéral-radical Méryl Genoud, ce postulat déposé hier demande, entre autre, au Conseil d'Etat d'étudier l'opportunité de mettre en place un programme de prévention et de sensibilisation destiné à l'administration cantonale et à l'ensemble de la population valaisanne.
Il s'agirait également de rappeler aux entreprises leurs obligations légales et de mettre en place un "programme au consentement" dans le cursus scolaire.
Cette requête intervient alors que de nouveaux témoignages anonymes viennent accabler le conseiller national Yannick Buttet.


Fabrice Germanier/(C)

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23