Retour

31.01.2018 - 13:06

Fondation Pierre Arnaud de Lens : cette fois, c'est vraiment fini

Elle avait fermé une première fois, puis avait rouvert dans un ultime sursaut. En vain. La Fondation Pierre Arnaud à Lens va cesser son activité le 21 mai, faute d'avoir trouvé des solutions de financement. La fermeture interviendra en même temps que la fin de l'exposition "L'art aborigène - Territoire du rêve".
L'objectif d'arriver à atteindre l'équilibre pour l'exploitation n'a malheureusement pas pu être atteint", a déploré ce mercredi la fondation. Le constat "a conduit à la décision des fondateurs et mécènes de cesser leur soutien après l'exposition en cours".
Huit collaborateurs et deux stagiaires vont perdre leur emploi. "Nous allons procéder à un licenciement collectif avec une fin d'activité qui sera signifiée à la fin mai, au moment de la fermeture", nous a expliqué le président du Conseil de Fondation, Daniel Salzmann.
Cette triste fin met un terme à plusieurs mois d'incertitude quant à l'avenir de la Fondation Arnaud. A fin avril dernier, elle avait annoncé ne plus devoir suspendre son activité, non sans décider le licenciement de neuf collaborateurs sur 27. A l'époque, il était question d'un déficit prévisionnel de plus de 800'000 francs en 2017.
Petite consolation, le bâtiment restera. Le Conseil de fondation et les fondateurs vont essayer de trouver des solutions de reprises, publiques ou privées, pour que le centre d'art puisse continuer d'exister.
Président de la commune de Lens, David Bagnoud nous a dit "sa déception" qui "n'est pas une surprise". "Après la première annonce de fermeture, on s'attendait quand même à une vraie fermeture définitive". Quant au bâtiment, il pourrait revenir à la commune de Lens sans autre forme de procès. C'est en tous cas, selon David Bagnoud, ce que prévoirait une clause des statuts de la Fondation.


C/TS/FG

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23