Rhône FM

rythme la vie

En ce moment

Good Morning Valais

Retour

12.01.2016 - 06:00

Etude des séismes: le Valais prêt à devenir un centre unique en Europe

Une simulation "comme si vous y étiez"
Une simulation "comme si vous y étiez"
La plate-forme à l'état brut et dans la phase test
La plate-forme à l'état brut et dans la phase test
Un système complexe unique réalisé par les ingénieurs de la HES-SO
Un système complexe unique réalisé par les ingénieurs de la HES-SO
Une combinaison de pistons et coussins d'air pour reproduire tous les types de vibrations
Une combinaison de pistons et coussins d'air pour reproduire tous les types de vibrations
Une sorte d'écran géant entoure la plateforme pour projeter les images de l'environnement
Une sorte d'écran géant entoure la plateforme pour projeter les images de l'environnement

Le Centre Pédagogique de Prévention des Séismes, à Sion, est à bout touchant.
Trois ans après le 1er concept et au bout de plus de deux ans de travaux d'ingénierie de pointe, les ingénieurs de la HES-SO en sont aux réglages fins pour un simulateur de séisme unique en Europe. Cette plateforme de 30m2 qui évolue sur des paliers à air, sera capable de reproduire tous les types de vibrations provoqués par un tremblement de terre jusqu'à ne puissance de 9 sur l'échelle de Richter (voir vidéo ci-dessous réalisée par la HES-SO).
Jeudi passé, ce sont les mandataires du projet, les représentants du département de la formation et de la sécurité qui ont ainsi pu le tester, au cœur d'un environnement vidéo projeté sur trois côtés.
Intégrée au cursus d'études, la conception présentée par les ingénieurs est totalement originale. Le concept global, en trois parties, est quant à lui, issu des collaborations avec l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich et le service sismologique suisse, rappelle Anne Sauron, collaboratrice à la HES-SO et docteur EPFZ en géophysique a piloté ce projet.
Le centre devrait s'ouvrir aux écoles dès la rentrée 2016-2017. "Si l'école et le département donnent leur aval, l'élargissement tout public suivra", espère Anne Sauron.
Les perspectives concernent également les chercheurs qui pourront notamment travailler sur les effets des vibrations sismiques sur tout un éventail d'équipements non structurels d'un bâtiment (aménagement intérieur comme portes, fenêtres, armoires, équipements délicats comme dans des centrales électriques, des centres de communication ou des hôpitaux , avec éventuellement une certification, explique Joseph Moerschell, le Professeur à l'Institut systèmes industriels de la HES-SO, responsable de la partie technique.
Impossible, pour l'heure, de calculer les coûts de ce futur centre. Tout le travail de conception, de production et de construction a été intégré aux cursus de formation pour les futurs ingénieurs, précise Joseph Moerschell. Le calcul des coûts sera présenté en mars, lors d'une présentation officielle du simulateur.

 

 


Christian Hermann

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23