Retour

12.12.2017 - 10:00

Election du Grand Conseil: le plénum soutient la bi-proportionnelle

Un nouveau mode d'élection du parlement en discussion mardi matin au Grand Conseil. Le plénum a accepté d'entrer en matière sur deux textes modifiant la législation sur les droits politiques.
Il faut dire que le système électoral valaisan est caduc. Le tribunal fédéral a en effet jugé qu'il ne permettait pas une représentativité correcte des forces politiques en présence.
Pour les élections cantonales du printemps dernier, le Conseil d'Etat a choisi par la voie du décret un système bi-proportionnel, basé sur six arrondissements électoraux, puis des districts fonctionnant comme des sous-arrondissements. Un système que les députés sont d'accord d'ancrer dans la loi.
Les citoyens devront certes se prononcer en mars sur une possible révision totale de la Constitution, un travail qui devrait être réalisé par une constituante, selon les voeux du parlement. Mais, dans tous les cas, cette refonte du texte fondateur du canton ne sera pas terminée pour 2021, a rappelé le conseiller d'Etat Frédéric Favre. Introduire la bi-proportionnelle dans la loi doit donc offrir une sécurité juridique au canton, a-t-il encore plaidé.
Mais la discussion de détail, qui aura lieu jeudi, ne doit pas anticiper les débats de la constituante, ont plaidé plusieurs groupes, qui ont d'ores et déjà annoncé qu'ils refuseraient tout amendement. L'UDC et l'Alliance de gauche souhaitent par exemple abaisser le quorum permettant d'obtenir des sièges au Grand Conseil.
Au final, seuls les jaunes et les noirs du Haut ont demandé le renvoi de ces textes au Conseil d'Etat. Ils n'ont pas été suivi par le reste du parlement, qui s'est prononcé à une grande majorité en faveur de cette entrée en matière.


SR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23