Retour

19.05.2020 - 11:52

Deux millions de francs de bénéfice pour Monthey en 2019: de quoi envisager la suite sereinement

Gestion saine et exercice 2019 bénéficiaire : la commune de Monthey dit avoir les reins solides pour affronter la crise qui se profile. Les comptes de l’an dernier présentent un excédent de revenus qui s’élève à 2 millions de francs.

 

Bénéfice de 2 millions de francs par rapport au budget 2019 : la ville de Monthey présente des finances saines. Grâce à des rentrées exceptionnelles en lien avec les redevances hydrauliques (CHF 822’000.-) ou les impôts des personnes physiques (CHF 2’300’000.-), l’exercice de l’année dernière s’est révélé plus positif que ce qui avait été prévu dans le budget. Une tendance qui confirme la gestion « prudente » de la commune et qui est assumée par le président de la ville de Monthey, Stéphane Coppey. « C’est quasiment la cinquième année consécutive que nous avons des résultats supérieurs à ce qui était budgétisé. On se rend compte qu’à Monthey il y a une augmentation de la tranche des personnes qui paient des impôts plus conséquents. »

 

Stéphane Coppey se montre confiant pour l’an prochain malgré les incertitudes. Si les comptes 2019 sont bénéficiaires, la ville de Monthey s’attend à une année 2020 plus compliquée. Dans cette optique, elle a constitué des réserves pour un montant de 1,7 millions de francs pour anticiper un futur manque lié aux recettes des personnes physiques.

 

Dans le détail, les comptes 2019 présentent un bénéfice de 2 millions de francs. Un montant supérieur au budget qui prévoyait une perte de 2,9 millions, mais inférieur de 2,3 millions par rapport à l’exercice 2018. La marge d’autofinancement s’élève à 14,6 millions de francs en tenant compte des réserves constituées pour lutter contre les effets de la crise liée au coronavirus. Enfin, la dette nette par habitant passe de 1'658 à 2'114 francs. Un montant qualifié de sain par rapport aux indicateurs financiers qui permettent d’évaluer la situation de la commune. Impossible en revanche de chiffrer à ce stade les pertes liées à l’impact de la crise sanitaire. Stéphane Coppey, avance qu’il y aura un manque à gagner d’environ un million de francs. (200'000.- de frais de parking, 200'000 liés aux crèches et le solde en lien avec les rentrées de billetterie du Crochetan)


Hugo Da Custodia/c

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23