Retour

23.10.2017 - 06:15

Des journées trop remplies mettent les jeunes sous pression

Près de la moitié des adolescents qui vivent en Suisse se déclarent soumis à une pression excessive. Pro Juventute a décidé d’agir en lançant une campagne de sensibilisation à destination des parents et des enseignants.

Membre du Conseil de fondation, Philip Jaffé explique que la multiplication des activités scolaires et extrascolaires réduit comme peau de chagrin le temps libre des 12-18 ans. Pro Juventute estime donc qu’il faut ralentir le tempo. D’autant plus que selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé, pas moins de 27% des enfants âgés de 11 ans souffrent d’insomnies liées au stress. « Certains ont également de maux de ventre ou peur d’aller à l’école, ce qui peut mener à des états dépressifs », précise Philip Jaffé. Il ajoute que le Valais n’est pas épargné, mais que le corps enseignant est certainement plus attentif aux besoins des jeunes de souffler de temps à autre.

Le but de cette campagne est d’abord de faire prendre conscience de la problématique aux parents et professeurs. « Le désir de réussite qui caractérise la société d’aujourd’hui fait qu’on pousse les jeunes à en faire davantage sans s’en rendre compte », souligne Philip Jaffé. Dans un deuxième temps, Pro Juventute souhaite que les enfants puissent profiter de temps libre au quotidien afin de développer leur imaginaire, essentiel à leur épanouissement.


Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23