Retour

05.06.2019 - 07:37

Crans-Montana: le groupe CMA aura deux nouveaux directeurs opérationnels

Les responsables du groupe CMA annonçaient mardi 4 juin la réorganisation de la société. De gauche à droite, Maxime Fournier (nouveau directeur CMA Immobilier), Maxime Cottet (nouveau directeur CMA), Philippe Magistretti président du conseil d'administration et administrateur délégué, Laurent Bagnoud, représentant des communes du Haut-Plateau et membre du conseil d'administration.
Les responsables du groupe CMA annonçaient mardi 4 juin la réorganisation de la société. De gauche à droite, Maxime Fournier (nouveau directeur CMA Immobilier), Maxime Cottet (nouveau directeur CMA), Philippe Magistretti président du conseil d'administration et administrateur délégué, Laurent Bagnoud, représentant des communes du Haut-Plateau et membre du conseil d'administration.

Les querelles entre les remontées mécaniques de Crans-Montana et les Communes de Haut-Plateau défrayent la chronique depuis des semaines, voire des mois. Le groupe annonçait mardi une réorganisation opérationnelle. Les différents acteurs se veulent apaisés.

Philippe Magistretti, président du conseil d’administration et administrateur délégué du groupe CMA – qui regroupe plusieurs secteurs d’activité dont les remontées mécaniques de Crans-Montana Aminona – annonçait mardi la réorganisation opérationnelle du groupe. Deux directeurs sont ainsi nommés, Maxime Cottet et Maxime Fournier; le premier sera à la tête de CMA SA (secteur du ski) et le deuxième mènera CMA Immobilier SA.

 

Dans le contexte de tension entre les communes du Haut-Plateau et la société CMA – on rappelle la tenue d’une séance où Laurent Bagnoud et David Bagnoud, respectivement représentant des communes et Président de Lens aurait demandé à Philippe Magistretti de quitter le conseil d’administration – cette réorganisation semble faire suite à des pressions. Une affirmation que Philippe Magistretti réfute. «Qu’il y ait eu des pressions oui. Qu’elles aient eu une influence, non. Notre groupe a pris des dimensions très importantes, avec des activités diverses autant dans la restauration, l’hébergement que le ski. Il est évident qu’une seule personne ne peut pas suivre cela au jour le jour.»

 

Laurent Bagnoud, membre du conseil d’administration et représentant des communes s’est lui aussi dit satisfait de cette réorganisation. Présent lors du point presse, il est pourtant resté très discret. Aujourd’hui, le pas de recul demandé semble être représenté par la nomination des deux directeurs. Une victoire pour les communes du Haut-Plateau? «Ce n’est pas une question de victoire personnelle, répond Laurent Bagnoud. Le but était créer une structure qui fonctionne pour les deux sociétés et qui permettent d’assurer la pérennité au quotidien.» Il ajoute: «Comme annoncé, Monsieur Magistretti restera en tant que Président du Conseil d’administration. Mais comme il la dit, il fera un pas de retrait pour laisser travailler ses directeurs.»  La marge de manoeuvre et l’indépendance des nouveaux cadres nommés ne sera pas détaillée par Monsieur Magistretti.

 

Le grand absent de la rencontre de mardi reste le milliardaire Radovan Vitek.

Quant au nouveau directeur des remontées mécaniques, Maxime Cottet, il aura notamment comme objectif d’optimiser les coûts et devra développer le tourisme quatre saisons.

 

 

 


DAR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23