Retour

24.03.2020 - 12:05

Coronavirus : la quasi-totalité des EMS valaisans concernés

Arnaud Schaller
Arnaud Schaller

La quasi-totalité des EMS valaisans touchés par la problématique du coronavirus. La situation est tendue, les personnes âgées sont les premières victimes de la maladie. Interview du directeur de l'Association des homes valaisans.

 

La situation des maisons de retraite valaisannes est problématique. On apprend ce mardi matin sur Rhône FM que la quasi-totalité des 52 EMS du canton sont concernés, de près ou de loin, par le coronavirus. A l'heure actuelle en Valais, 14 résidents sont diagnostiqués positifs au Covid-19, 53 personnes sont en isolement car soupçonnées d'être malades…. Et 6 décès ont été enregistrés depuis le début de la pandémie. Les chiffres sont communiqués par l'AVALEMS, l'Association Valaisanne des Etablissements médico-sociaux.

 

Le virus est partout en Valais

 

Quels sont les homes les plus touchés ? «Il n’est plus question de parler de zones géographiques précises, car le virus est là en Valais au sein de la population», déclare Arnaud Schaller, directeur de l'association des homes valaisans. «Dans les EMS, c'est un peu le reflet de la situation. On en a des suspicions dans presque tous les "lieux de vies" (EMS), avec des gravités plus ou moins différentes. On parle d'un virus extrêmement transmissible. Cela explique pourquoi toutes les régions sont touchées».

 

Le virus entre dans un home, la plus grande crainte

 

Arnaud Schaller poursuit : «Dans presque tous les homes, nous avons des suspicions de cas, donc des isolements de précaution. Les symptômes sont très similaires aux symptômes grippaux et donc, c'est dur à dire s'il s'agit réellement du Covid. Dans tous cas, les EMS ont pris des mesures drastiques. 53 personnes sont en isolement, sur 3300 résidents que comptent les homes valaisans». Comment agir quand le virus entre dans une maison de retraite ? Arnaud Schaller est clair : «Quand un cas est à l'intérieur, c'est vraiment difficile de limiter la propagation. Dès les tous premiers symptômes, on est rigoureux, la personne est mise en confinement. Un suivi médical est mis en place instantanément. Elle ne peut plus infecter les autres résidents».

 

Le moral des troupes

 

Arnaud Schaller tient à revenir sur la pression que subissent ses équipes : «Je dois relever le travail fabuleux fait par les équipes soignantes. Le moral est touché au quotidien, ce n'est pas facile, mais les équipes répondent à l’appel». Et pour les résidents, comment vivre cette solitude? «La situation est compliquée lorsqu'un isolement est décrété, répond Arnaud Schaller. On maintient un lien social, on essaie de dynamiser les entretiens dans les chambres, avec toutes les précautions nécessaires. On passe d'un accompagnement de groupe, à un accompagnent individuel pour les personnes en confinement», conclut Arnaud Schaller, directeur de l'AVALEMS, l'Association Valaisanne des Etablissements médico-sociaux. Son interview est écouter ci-dessous.

 

 


Thomas Schürch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23