Retour

11.12.2017 - 18:00

ConstructionValais réclame plus de moyens pour l'entretien des routes

"Il faut plus de moyens pour les bâtiments publics et les routes". ConstructionValais est insatisfaite du budget 2018 de l'Etat qui sera discuté et voté cette semaine par le Grand Conseil. La faîtière déplore les faibles moyens prévus par le Gouvernement en matière d’investissements mais aussi de fonctionnement.
L’association n’hésite pas à parler d’un "coup dur" pour le secteur qui dépend en effet à hauteur de 50% des marchés publics. Autrement dit, le canton et les communes sont des gros clients pour la branche. Ce que dénonce en premier lieu l’association, ce sont des budgets qui varient fortement d’une année à l’autre et qui compromettent la stabilité de la branche. Alain Métrailler, président de Construction Valais, parle d'un "effet de yoyo inquiétant". Pour l’entretien des routes par exemple, six millions de francs sont prévus au budget 2018, contre douze millions en 2017, et zéro en 2016. Or, "une étude d'Infra Suisse montre que le 30% des routes du canton est dans un état jugé critique. Le Valais fait partie des moins bons élèves de Suisse en la matière", explique Alain Métrailler.

ConstructionValais soutiendra donc toutes initiatives parlementaires demandant des hausses de budget en matière d'entretien des routes. Des amendements en ce sens ont été déposés en vue de l'analyse du budget par le Grand Conseil cette semaine. Plusieurs députés de différents partis demandent d'inscrire le chiffre de 10 millions au budget pour éviter que le réseau ne se dégrade. L’UDC du Valais romande va jusqu’à demander 50 millions.


JR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23