Retour

17.01.2020 - 11:00

Communales 2020 : il n'y aura plus de listes d'Alliance de Gauche dans le Valais romand

Il y a quatre, l'une des trois pièces du puzzle s'était déjà évaporée
Il y a quatre, l'une des trois pièces du puzzle s'était déjà évaporée

Les listes d'Alliance de Gauche ont probablement vécu au niveau communal en Valais. Le comité directeur du parti socialiste du Valais romand recommande à ses sections, "dans la mesure du possible et sauf entente historique" de déposer des listes à entête "PS" ou "PS et Gauche citoyenne" pour les élections d'octobre. Il estime qu'une plus grande clarté est nécessaire pour les électrices et électeurs et espère obtenir davantage de visibilité.
Cette décision est bien comprise par les Verts valaisans qui avaient eux-mêmes décidé de quitter l'Alliance de Gauche il y a quatre ans, sauf localement, comme à St-Maurice et Monthey, lors des Communales 2016.
En revanche, la pilule est plus dure à avaler du côté du Centre Gauche-PCS qui dit prendre acte "avec regret" de cette volonté du parti socialiste de faire cavalier seul, "brisant ainsi unilatéralement une alliance qui avait fait ses preuves".
Le Centre Gauche-PCS a donc pris la décision de présenter ses propres listes, en octobre, mais "en gardant une main tendue vers les socialistes".
Il y a quatre ans, 11 listes portaient l'entête "Alliance de Gauche" dans le Valais romand, à Sierre, Anniviers, Venthône, Crans-Montana, Sion, Hérémence, Riddes, Martigny, Vernayaz, St-Maurice et Monthey. Dans ces deux dernières villes, les Verts étaient expressément partie prenante.


Fabrice Germanier/(C)

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23