Retour

11.02.2019 - 10:04

C'est une grande première, le Gypaète barbu s'installe au coude du Rhône

L'information est confirmée, un couple de Gypaètes barbus s'est installé dans le coude du Rhône... On peut l'apercevoir jusque dans le Chablais.

 

 

Cela fait des mois que les témoignages se multiplient. Entre Martigny et Monthey, dans les gorges du Trient, à Fully et jusqu'aux Dents du Midi, on dit apercevoir cet imposant oiseau, le fameux Gypaète barbu.

 

Contacté, le biologiste François Biollaz, responsable du Réseau Gypaète Suisse occidentale, confirme nos informations. Oui, un couple de Gypaètes est installé dans la région du coude du Rhône. "Ils tiennent le secteur de Salvan, mais vont aussi de l'autre côté du Rhône. Ils ont un territoire de 500 à 600 km2, c'est très vaste : Salanfe, Dents du Midi, Dents de Morcles, Fully, Martigny."

L'emplacement exact où ils nichent ne sera pas révélé : "Il faut préserver ces oiseaux des humains, qui viennent les photographier, ou leur donner à manger par exemple", poursuit François Biollaz.

 

Depuis 1986, date de sa réintroduction dans les Alpes, jamais on a observé autant de Gypaètes en Valais. En plus des cinq couples officiellement établis dans le Val de Bagnes, Derborence, Loèche et Zermatt… Quatre nouveaux couples sont en phase d’installation : Anzère, Vallée de Saas, Val d'Hérens/Val d'Anniviers et le coude du Rhône.

 

En Valais, il y a donc neuf couples, pour une quarantaine d’individus au total (si l'on tient compte des oiseaux de passage). Le Gypaète couvre désormais l'ensemble du territoire, du Haut-Valais jusqu’au lac Léman.


Thomas Schürch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23