Retour

21.02.2018 - 10:41

Brocardées par Avenir Suisse pour leur coût, les hautes écoles réagissent via la HES Valais-Wallis

A Sion, l'EPFL va cohabiter, sous gare, avec la HES-SO Valais-Wallis
A Sion, l'EPFL va cohabiter, sous gare, avec la HES-SO Valais-Wallis - ©EPFL

Les universités, les Ecoles Polytechniques fédérales et les hautes écoles coûtent cher.
Trop cher selon Avenir Suisse qui s'est fendu d'un rapport de 96 pages (à découvrir ci-dessous), pour améliorer l'excellence de ces formations. Dix pistes pour un programme de compétitivité proposant, notamment, des accréditations claires afin d'éviter les doublons entre établissements mais aussi un encouragement à une meilleure sélection des procédures et des filières, le tout, en diminuant le financement de base de la Confédération. "A départ on avait les hautes écoles, proches de la pratique et du monde du travail. De l'autre côté les universités où l'on faisait de la recherche… or ces modèles sont de plus en plus semblables", estime Marco Salvi (interview ci-dessous), économiste au sein d'Avenir Suisse qui plaide pour une diminution du régionalisme "qui prime parfois sur la qualité".

Des corrections à apporter

Directeur général de la HES-SO Valais-Wallis, François Seppey (interview ci-dessous) relativise : d'une part, les HES ont aussi la mission de soutenir le tissu économique local qui ne peut se faire qu'avec une proximité appréciée par les PME.
Au chapitre du financement, François Seppey rappelle également que Berne ne finance toujours pas la totalité des engagements pris en faveurs des hautes écoles et que ce sont les cantons et les communes qui font un effort pour compenser l'absence de la totalité de ces subventions.
François Seppey ne ferme pas pour autant la porte: il estime que le débat doit se tenir, notamment pour mieux coordonner les différentes filières, ce qui se fait déjà au sein de la HES de Suisse occidentale.
La HESSO compte 28 établissements en Suisse. Le Valais en accueille cinq, fréquentés par 2000 étudiants et même 400 de plus si l'on tient compte des formations d'écoles supérieures. Le fonctionnement de ces hautes écoles valaisannes a coûté 110 millions de francs en 2017.


Ch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23