Retour

07.02.2019 - 14:42

Attention à la "sextorsion" : ne tombez pas dans le piège !

Le phénomène dit de "sextorsion" fait des ravages en Suisse. La peur de voir publier une prétendue photo de soi se masturbant incite beaucoup de personne à céder au chantage de cyber-arnaqueurs.  Les autorités tendent la main aux victimes sur Internet.

 

Pas moins de 360'000 francs ont été soutirés au second semestre 2018. Au début 2019, plus de 40'000 francs ont pu être réunis en moins de cinq jours par un seul et même compte d'arnaque, souligne ce jeudi la Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de l'information MELANI.

 

L'escroquerie consiste à faire croire à la victime que des criminels ont piraté sa webcam et l'ont filmée en train de consommer de la pornographie. On menace ensuite d'envoyer les vidéos à tous les contacts de la victime. Il s'agit de bluff car il n'existe aucune image compromettante.

 

Les cas se sont multipliés depuis juillet dernier. Beaucoup de victimes cèdent, sans doute par honte de consommer de la pornographie. Elles versent la somme demandée, qui est, dans la plupart des cas, plutôt faible. Or ne pas signaler ces cas et payer, c'est encourager ces arnaques qui risquent de se multiplier. Les autorités, dont la police genevoise, fournissent des informations sur comment réagir sur le site stop-sextortion.ch.

 


ATS/TS

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23