Retour

19.06.2019 - 18:56

«Assez de paroles, passons aux actes!» c’était le cri du cœur des paysans de Saxon en 1953

Une nouvelle statue a été inaugurée mercredi sur la place de la gare à Saxon. Elle symbolise la révolte des paysans de Saxon: cinq personnes soutiennent une cagette à abricots bien plus grande qu’eux. Ils ont l’air de vouloir en faire une barricade ou peut-être veulent-ils simplement la renverser. Ils semblent en colère.


On rappelle, en août 1953, les paysans se rebellent contre une interdiction fédérale: on leur annonce qu’il faut interrompre la cueillette des abricots. La raison est liée à une concurrence insoutenable: le marché est saturé par des fruits produits en dehors des frontières. Bernard Comby, ancien député au National et conseiller d’Etat se rappelle. Il avait 14 ans et il s’était perché avec son frère cadet sur un wagon lors des événements. «Finalement, à l’époque, j’ai trouvé qu’ils étaient d’un calme exemplaire. A leur place, j’aurais été plus dur.»


Calme, les paysans ne l’étaient pourtant pas. Les voies de communication ont été coupées, les wagons incendiés et les cagettes de fruits étrangers détruites. On parle d’une mobilisation qui aurait regroupé entre 3'000 à 5'000 personnes. Une cinquantaine de paysans seront inculpés, une quarantaine jugés coupables. Les revendications auront pourtant été finalement entendues. Et cette mobilisation a certainement motivé Bernard Comby à s’engager politiquement. «J’ai eu un grand sentiment d’injustice à l’époque».

Pour faire perdurer la mémoire, cinq « révoltés » étaient présents mercredi et la commémoration a été accompagnée d’un cortège d’écoliers.

 


DAR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23