Retour

12.04.2019 - 17:21

Après une brutale chute de l'Euro, les campings remontent la pente et dépoussièrent leur offre

2018 : un millésime record pour les campings. C’est du moins l’affirmation du TCS, qui fait le bilan de ses 23 sites en Suisse. Ainsi le communiqué officiel affiche une progression des nuitées de 13%, et du chiffre d’affaire brut de 10%. Alors qu’en est-il du Valais ? Les chiffres présentés par le TCS reflètent-ils la réalité du terrain ? Oui et non, répond Jean-Nicolas Revaz, président de l’association valaisanne des campings, et gérant du camping du Botza à Vétroz:

Avec un Euro toujours relativement bas, comment expliquer cette rehausse de fréquentation depuis 2015 ? Une diminution du nombre de camping d’un côté explique Jean-Nicolas Revaz. Mais surtout un élargissement du type de clientèle. On le retrouve.

Le retour à la nature, et selon le TCS, un investissement prolongé dans les équipements « glamping ». Comprenez dans glamping un type d’hébergement qui mêle camping et glamour : roulotte, yourte, maison arboricole ou autre habitation insolite, avec une cote grandissante.

Encore une fois, Jean-Nicolas Revaz nuance. Glamping, il y a toujours eu, mais y ajouter un terme officiel et reconnu dépoussière la pratique. On l’écoute.


Oriane Binggeli

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23