Retour

10.03.2017 - 10:29

500 personnes habitent en zone rouge de danger d'avalanches en Valais

L'avalanche survenue mercredi à Van d'en Haut pose la question des habitations situées en zone de danger d'avalanches. Toutes les bâtisses détruites par la coulée se trouvaient en effet dans ces zones de danger. Un chalet étant même situé en zone rouge, une zone dans laquelle il n'y a "aucun doute sur l'existence effective d'un danger", selon l'institut fédéral pour l'étude de la neige et des avalanches. Ses directives de 1984 en la matière sont claires: "dans la zone rouge, il n'est pas permis de délimiter des zones à bâtir". Pourtant rien d'anormal à trouver des chalets dans ces portions de terrain, explique Pascal Stoebener, chef de la section dangers naturels, du service cantonal des forêts et du paysage.
 
En Valais, 500 personnes habitent de manière permanente en zone rouge, 4300 en zone bleue. Des chiffres auxquels il faut ajouter les résidences secondaires. Les probabilités de vivre des événements similaires à Van d'en Haut dans une autre partie du canton sont donc réelles. On retrouve Pascal Stoebener.


Cette coulée survenue mercredi à Van d'en Haut laissent ouvertes les questions liées à la couverture des sinistres. Les assureurs peuvent refuser une couverture ou l'assortir d'exigences, notamment sur des structures de protection du bâti, explique Sabine Alder, porte-parole de l'Association suisse des assurances.

 


Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23