Retour

04.10.2019 - 11:00

15 jours et pas 2 mois: le délai accordé à CMA pour décider de rester ou de quitter le Magic Pass

©Magic Pass

15 octobre 2019. C'est le délai accordé à la société des remontées mécaniques de Crans-Montana Aminona (CMA) pour se déterminer quant à leur avenir au sein du Magic Pass pour la période 2020-2021. L'administration de la société coopérative Magic Mountains Cooperation a pris position. Les membres de son organe exécutif se sont réunis en urgence mardi, au lendemain du délai officiel accordé aux stations partenaires pour manifester leur souhait de quitter ou non le Magic Pass. Hors, c'est justement le 30 septembre que CMA a demandé un délai de réflexion jusqu'au 30 novembre pour se déterminer. L'administration du "pass" a tranché et limité ce temps de réflexion à 15 jours supplémentaires, soit jusqu'au 15 octobre. Une information transmise aujourd'hui à CMA.

 

Finalement pourquoi Crans-Montana aurait besoin de plus de temps que les autres stations pour se prononcer? Selon Philippe Magistretti, président de CMA, «CMA est un animal un tout petit peu différent des autres stations et nous sommes obligés d’expliquer notre point de vue à nos partenaires et de mettre en  avant nos arguments. Mais nous n’avons jamais eu la possibilité d’être dans la même pièce que les 30 partenaires». CMA souhaité le faire lors de l’assemblée réunissant tous les partenaires, prévue le 21 novembre prochain. Philippe Magistretti conclut: «Nous nier cette possibilité enlève toute chance d’issue favorable.»

 

A ce stade, Maxime Cottet, directeur général de CMA, ne peut se prononcer sur la question. Il partage toutefois la déception de Philippe Magistretti, même si tous deux saluent ce délai certes court mais accordé tout de même. Du côté du Magic Pass, l'administration de la société coopérative ne souhaite pas faire de commentaires. La décision définitive appartient à CMA.


Ch/Nathalie Terrettaz

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23