Retour

15.06.2020 - 23:56

Trump réduit de moitié le nombre de soldats américains en Allemagne

Le président américain Donald Trump a annoncé lundi qu'il souhaitait réduire de moitié le nombre de militaires américains en Allemagne. Il a accusé Berlin d'avoir "des impayés" dans ses contributions à l'OTAN et de "mal" traiter les Etats-Unis en matière commerciale.

Le locataire de la Maison-Blanche a assuré à la presse que 52'000 soldats américains étaient actuellement stationnés en Allemagne, principal ancrage des forces américaines de l'OTAN. "C'est un coût énorme pour les Etats-Unis", a-t-il ajouté. "Nous allons donc réduire le nombre. Nous allons le porter à 25'000".

Le nombre de soldats déployés en permanence en Allemagne n'était que de 34'674 en mars 2020, selon les chiffres officiels du Pentagone. Mais ce chiffre peut monter exceptionnellement jusqu'à 52'000, lorsque des rotations en cours s'ajoutent à des exercices militaires.

Les premières informations sur ce projet du gouvernement américain de réduire la présence militaire américaine en Allemagne avaient semé l'inquiétude à Berlin lorsqu'elles avaient été publiées par le quotidien Wall Street Journal au début du mois.

Même si leur nombre a diminué depuis la guerre froide, l'Allemagne accueille plus de soldats américains que n'importe quel autre pays européen, un héritage de l'occupation des alliés après la seconde guerre mondiale.

"Il faut qu'ils paient"

La résurgence des ambitions militaires de la Russie sous la présidence de Vladimir Poutine a donné à la présence américaine une nouvelle importance. Donald Trump a toutefois justifié sa décision par le fait que l'Allemagne ne contribue selon lui pas assez au budget de l'OTAN.

"L'Allemagne a des arriérés. Cela fait des années qu'ils ont des arriérés et ils doivent des milliards de dollars à l'OTAN et il faut qu'ils paient", a-t-il dit. "Nous protégeons l'Allemagne et ils ont des arriérés. C'est ridicule".

Le président américain a encore reproché à la première puissance économique de l'Union européenne de "traiter très mal" les Etats-Unis en matière commerciale. "Nous sommes en train de négocier avec eux là-dessus, mais je ne suis pas content de l'accord qu'ils proposent", a-t-il déclaré.

"Ils ont coûté aux Etats-Unis des centaines de milliards de dollars au fil des années en échanges commerciaux. Donc, cela nous fait du tort sur le commerce et cela nous fait du tort sur l'OTAN".

Il a accusé l'Allemagne de profiter financièrement de la présence militaire américaine. "Ce sont des soldats bien payés. Ils vivent en Allemagne. Ils dépensent des tonnes d'argent en Allemagne", a-t-il expliqué. "Partout autour de ces bases, c'est très riche. L'Allemagne en profite."

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23