Retour

18.03.2020 - 21:50

Télécommunications sous pression en Suisse

L'épidémie de coronavirus pousse les infrastructures des télécommunications à leurs limites. Swisscom et Sunrise n'excluent pas des surcharges ponctuelles en raison de la situation hors norme que la Suisse et le monde traverse.

Il n'y a pas eu de panne majeure mercredi. Le comportement des clients en matière de communications n'est pas complètement prévisible, a expliqué mercredi Swisscom à Keystone-ATS.

Les clients passent de plus en plus d'appels, que ce soit sur le réseau fixe ou mobile. Swisscom surveille étroitement l'état du réseau et s'adapte en continu.

En raison de la forte demande des clients commerciaux, Swisscom doit fixer des priorités. Les clients commerciaux qui offrent une prestation vitale pour la Suisse en ce moment comme les services d'urgence, les hôpitaux, les médecins et les autorités passent devant tous les autres.

Aux heures de pointe, la forte utilisation des services téléphoniques a provoqué - ponctuellement - des problèmes de capacités aux points d’interconnexion (appels entre des clients de Swisscom et de Sunrise, sur les réseaux mobile et fixe), expliquent les deux opérateurs dans une prise de position conjointe.

Cette surcharge ponctuelle a empêché l’établissement des communications pour certains clients, qui ont alors entendu la tonalité d’occupation. Les deux opérateurs travaillent ensemble à l’extension des capacités entre leurs réseaux. Une nette amélioration s’est déjà fait sentir.

Homeoffice: pas un problème

Le trafic de données ne représente pas de problème pour les services de communication. "Nous ne voyons presque pas de différence", écrit Swisscom. Et d'expliquer: "En comparaison avec le streaming, comme Swisscom TV ou Netflix, le télétravail n'utilise qu'une petite part du trafic.

UPC Suisse note aussi une légère augmentation de l'utilisation d'Internet, mais rien d'inattendu, indique l'entreprise à Keystone-ATS. "Notre Internet est actuellement stable et si nécessaire, les capacités peuvent être augmentées rapidement. Aucun problème de capacité n'a été constaté jusqu'à présent. UPC a une "marge de sécurité suffisante" durant la journée.

"Chargé comme jamais auparavant"

Le réseau de télécommunications atteint actuellement ses limites. L'infrastructure est "plus chargée que jamais", a indiqué à Keystone-ATS l'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication (OFIT).

"Il est impossible de se préparer à tous les scénarios et toutes les éventualités techniques possibles". Ces derniers jours, l'OFIT a augmenté les capacités existantes et continuera ces prochains jours de les améliorer dans la mesure du possible.

Pas de risque accru de pannes

L'Office fédéral de la communication (OFCOM) n'envisage actuellement aucune mesure particulière pour faire face à l'augmentation du travail à domicile. La hausse du trafic de données n'est pas significative par rapport au volume global qui transite et n'entraîne pas de surcharge. Le risque de panne majeure n'a pas non plus changé, selon l'OFCOM.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23