Retour

09.06.2020 - 17:30

Opération Libero mise sur la liberté et les relations humaines

Opération Libero a lancé mardi sa campagne contre l'initiative de l'UDC visant à résilier la libre circulation des personnes avec l'UE. Le mouvement insiste sur l'importance des relations humaines et la liberté pour faire triompher un non dans les urnes.

Les enjeux derrière le vote du 27 septembre ne sont pas uniquement économiques, estime mardi Opération Libero dans un communiqué. "Le choix que nous avons à faire porte avant tout sur les relations humaines et nos libertés", poursuit le mouvement, qui compte mener sa campagne en s'appuyant sur 40 portraits et témoignages de personnes pour qui la libre circulation occupe une place centrale.

Opération Libero compte aussi mettre les valeurs fondamentales du projet européen au centre de la campagne. "L’enjeu du 27 septembre va au-delà de notre liberté de mouvement, des accords bilatéraux, de la prospérité de notre économie ou des acquis en terme de liberté. Ce qui est en jeu, ce sont nos relations en, et avec l'Europe. Parce que l'Europe fait de la liberté une réalité partagée" , a déclaré la coprésidente Laura Zimmermann, citée dans le communiqué.

Marie Juillard, coordinatrice de la campagne en Suisse romande, a ajouté que les "critiques justifiées" à l'égard du fonctionnement de l'UE feraient facilement oublier que le projet européen place les libertés individuelles en son centre. La libre circulation des personnes "reflète la réalité de nos vies", car "nos espaces de vie ou de travail dépassent depuis longtemps les frontières de notre pays".

Exposition virtuelle

Opération Libero a présenté mardi ses portraits de 40 femmes et hommes à l’occasion du vernissage d’une exposition virtuelle créée dans le jeu “Second Life” par le développeur Urs Brauchli. Leurs témoignages seront dévoilés au cours des prochains mois.

Le jeune mouvement a également annoncé le lancement d'une collecte participative de fonds pour financer une campagne d’affichage ainsi qu’un tour de Suisse avec une exposition mobile. L’objectif consiste à lever 110’000 francs minimum en 110 jours

Opération Libero, en faveur d'une Suisse ouverte, est né en automne 2014, comme réaction à la déception suscitée par l'acceptation en février 2014 de l'initiative de l'UDC "contre l'immigration de masse". Avec de nouvelles méthodes de campagne politique et une mobilisation des jeunes, il a pris de l'ampleur en Suisse et s'est fait connaître également à l'étranger.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23