Retour

24.03.2020 - 15:42

Neuchâtel double ses lits en soins intensifs - personnel contaminé

Le Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) a doublé ses lits en soins intensifs, les faisant passer à 20, contre dix en configuration normale. Ce nombre pourrait encore augmenter ces prochaines semaines, en fonction de la disponibilité des professionnels qualifiés.

"Au Tessin, qui compte deux fois plus d’habitants que Neuchâtel, il y avait 40 personnes aux soins intensifs lundi. On espère que le nombre de lits suffira", a déclaré mardi à Keystone-ATS Pierre-Emmanuel Buss, porte-parole de RHNe.

Le porte-parole rappelle que le nombre de lits aux soins intensifs et les respirateurs "ne servent à rien s'ils ne sont pas entourés de personnel qualifié". RHNe doit compter aussi avec la contamination de ses employés. Il dénombre actuellement une trentaine de collaborateurs infectés, avant tout des soignants et des médecins.

90 militaires depuis lundi

Au total, sept unités sur les 26 unités soignantes que compte le RHNe sont mobilisées en lien avec la pandémie. Cela représente plus de 500 personnes, ou approximativement 25% de notre effectif. Concernant les médecins externes à l'établissement, RHNE devrait compter sur l'appui d'une quarantaine d'entre eux. L'institution peut aussi s'appuyer sur 25 membres de la protection civile en permanence et 90 militaires depuis lundi.

L'évolution du nombre de patients hospitaliers ne cesse d'augmenter. Mardi matin, RHNe comptait onze patients testés positifs au coronavirus hospitalisés sur le site de Pourtalès à Neuchâtel et onze sur le site de La Chaux-de-Fonds. Il faut ajouter à cela huit patients suspects à Pourtalès (en attente de résultat du test) et neuf à La Chaux-de-Fonds.

RHNE recensait dix patients atteints par le Covid-19 aux soins intensifs de Pourtalès et deux patients non atteints par le virus à ceux de La Chaux-de-Fonds.

La pandémie a fait deux morts dans le canton de Neuchâtel, selon les chiffres publiés mardi à 15h00. Le nombre de cas confirmés atteint 230.

Urgences légères: nouveau dispositif

Par ailleurs, le RHNe, les institutions hospitalières privées du canton et les médecins de famille et de l'enfance ont mis en place un dispositif coordonné de prise en charge des urgences légères extra hospitalières non liées au coronavirus. Dès mercredi, les patients pourront à la Permanence Volta, pour le Haut du canton, et à l’Hôpital de la Providence, pour le Littoral.

En plus d'une quarantaine de médecins qui devraient rejoindre RHNe, beaucoup d'entre eux se sont mobilisés en lien avec la pandémie. Ils travaillent notamment dans la supervision des centres de tri par téléphone, en équipes médicales mobiles, pour un appui des institutions (EMS, fondations) et des patients nécessitant de l’aide à domicile.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23