Retour

25.06.2020 - 10:14

Moins de naissances et plus de décès au cours de l'année 2019

En comparaison à l'année 2018, la Suisse a connu moins de naissances et plus de décès en 2019. L’accroissement naturel atteint toutefois 18'400 personnes. Les mariages ont été moins nombreux, mais pas les divorces.

L'Office fédéral de la statistique a (OFS) dénombré en 2019 près de 1700 naissances de moins qu’en 2018. Une telle baisse, de pratiquement 2%, n’avait plus été enregistrée depuis 1998. Au total, 86'200 naissances ont été enregistrées. Leur nombre recule aussi bien chez les mères suisses (-1,5%) que chez celles de nationalité étrangère (-2,5%).

Au niveau cantonal, seuls Neuchâtel (+0,8%), Argovie (+1,4%), Glaris (+1,5%), Appenzell Rhodes-Intérieures (+3,0%) et Jura (+3,8%) se distinguent des autres cantons et enregistrent une augmentation des naissances. L’âge moyen des mères à la naissance du premier enfant progresse: il s’établit à 31,1 ans, contre 30,9 ans en 2018. Le nombre moyen d’enfants par femme régresse légèrement, passant de 1,52 en 2018 à 1,48 en 2019.

En 2019, 67'800 personnes sont mortes, soit 700 de plus que l'année précédente (+1%). Quatre-vingt-huit pourcents de ces décès surviennent chez les seniors (65 ans ou plus). La majorité des cantons affichent une tendance à la hausse des décès.

Marié 15,4 ans en moyenne

Dans le courant de 2019, 39'000 unions ont été célébrées, soit 4,3% de moins qu’en 2018. L’âge moyen au premier mariage s’établit à 32,3 ans pour les hommes et 30,1 ans pour les femmes. Au niveau cantonal, seuls les Grisons (+0,1%), Thurgovie (+0,4%), Obwald (+1,6%), Bâle-Campagne (+2,2%), Uri (+2,9%), Schaffhouse (+3,9%), Appenzell Rhodes-Extérieures (+10,4%) et Appenzell Rhodes-Intérieures (+21 mariages, soit +36,2%) enregistrent une augmentation des mariages.

Les juges ont prononcé 16'900 divorces en 2019, soit un accroissement de 2,1% par rapport à 2018. La durée moyenne du mariage au moment du divorce augmente, passant de 15,2 ans en 2018 à 15,4 ans en 2019. L'OFS estime que deux mariages sur cinq (41,1%) pourraient se terminer un jour par un divorce.

Comme depuis 2010, le nombre de partenariats enregistrés oscille autour des 700 cas. En 2019, 200 partenariats ont été dissous, soit 2,9% de moins que l’année précédente. Bien que la diminution soit plus importante chez les couples d’hommes que chez les couples de femmes (–3,6% contre –1,5%), la fréquence des dissolutions est plus élevée pour les couples d’hommes.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23