Retour

17.06.2020 - 12:44

Mobilité piétonne: Neuchâtel et Bâle primées

Marcher en ville est particulièrement agréable à Neuchâtel, Aarau, Bâle, Bellinzone et Coire. Ces cinq localités obtiennent une "Brosse à chaussure d'or" pour les aménagements et le plaisir qu'elles procurent aux usagers, selon un classement publié mercredi.

L'étude, menée par actif-trafiC, Mobilité piétonne Suisse et la HES des sciences techniques de Rapperswil, porte sur seize villes suisses. Elle leur recommande de prendre rapidement une série de mesures pour améliorer la mobilité piétonne, une activité bonne pour la santé, peu gourmande en espace, pas chère et peu bruyante.

Bâle arrive en tête du classement avec une moyenne de 68% pour l’ensemble des exigences évaluées, à savoir le test de "marchabilité", la satisfaction des usagers et la réalisation des aménagements planifiés, indique mercredi actif-trafiC dans un communiqué. Lugano ferme la marche avec 52%.

Neuchâtel (64%) marque des points en particulier pour ses espaces publics. La population apprécie le réseau de cheminements directs, la végétalisation et la disponibilité de fontaines. En outre, la population y est moins critique concernant les conflits avec les vélos sur les trottoirs ou concernant les temps d’attente devant les feux.

En milieu de classement figurent Lausanne (61%) et Genève (59%). Elles peinent surtout à convaincre les usagers interrogés sur les infrastructures, le bien-être et la politique de mobilité.

Améliorations nécessaires

Reste que toutes les villes, y compris celles qui sont distinguées, doivent poursuivre leurs efforts pour améliorer la mobilité piétonne, selon actif-trafiC. La première revendication concerne l'espace. Le test de "marchabilité" a révélé que les trottoirs sont en général trop étroits. Souvent, ils ne respectent pas les prescriptions de la norme suisse.

Il faudrait aussi créer davantage de zones piétonnes et de rencontre. Et réduire la vitesse du trafic motorisé, ce qui occasionnerait moins d'accidents impliquant des piétons. Les citadins demandent également de raccourcir les temps d’attente aux feux de signalisation, notamment ceux qui fonctionnent à la demande.

La cohabitation piétons-cyclistes n'est souvent pas heureuse. Les personnes sondées demandent donc de séparer les infrastructures pour les mobilités piétonnes et cyclistes. Enfin, il s'agirait de mieux doter les services de mobilité piétonne en personnel et en finances.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23