Retour

26.05.2020 - 17:55

Loterie romande: les députés acceptent de donner plus au sport

Les députés neuchâtelois ont accepté mardi la loi d'introduction cantonale sur les jeux d'argent. Ils ont aussi approuvé un amendement qui permet de soutenir davantage les manifestations sportives et culturelles, via les bénéfices de La Loterie romande (Loro).

Sur les 18,3 millions de francs versés en 2018 aux bénéficiaires neuchâtelois par la Loro, 2,5 millions ont été distribués au sport, soit 15% de la somme totale. Le monde sportif estime que ce pourcentage est plutôt faible, s'il le compare avec d'autres cantons où des correctifs existent.

Pour le député suppléant PLR, Jean-Claude Guyot, "la part dévolue à la culture est particulièrement élevée dans le canton de Neuchâtel, au détriment du social, du sport, du handicap ou du tourisme. Une répartition plus équilibrée est indispensable".

Opposition du Conseil d'Etat

Dans un amendement, le PLR a proposé que le Conseil d'Etat prélève en amont 10% des bénéfices versés au canton par la Loro. Ces derniers vont profiter aux manifestations culturelles et sportives d'envergure, qui ont un impact concret sur le tourisme et les nuitées.

Les montants seront distribués par une commission, composée des deux commissions paritaires (sport et culture/utilité publique/social) ainsi que par le Conseil d'Etat. Ce dernier était opposé à cette évolution.

"Il y a une volonté romande d'harmoniser la part dévolue au sport et de surmonter la situation actuelle qui voit des écarts importants", a expliqué Jean-Nat Karakash. Le conseiller d'Etat a déclaré aussi qu'il n'est pas opérationnel "de créer un troisième organe".

Une grande partie de la gauche y était aussi opposée. Elle se faisait du souci pour les organisations culturelles qui pourraient recevoir moins d'argent.

Au vote, l'amendement très disputé a été accepté par 50 oui, 41 non et 14 abstentions.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23