Retour

04.05.2020 - 07:00

Les élus fédéraux sur leurs nouveaux bancs de Bernexpo

Les parlementaires fédéraux entament lundi la première session extramuros à Berne de leur histoire. Consacré entièrement au coronavirus, le menu et les règles de distance à observer ne leur laisseront guère d'espace pour savourer leurs retrouvailles à Bernexpo.

Les débats des deux Chambres ne commenceront jamais à la même heure et les élus doivent bien lire l'ordre du jour car les horaires changent presque tous les jours pour les deux conseils. La session s'achèvera au plus tard jeudi.

La Chambre du peuple ouvre les feux lundi à 10h. Après avoir testé le système de vote, les députés entreront dans le vif du sujet en se penchant sur les rallonges de plus de 55 milliards de francs que le le gouvernement demande pour faire face à la pandémie.

Quelque 40 milliards doivent servir au cautionnement de prêts pour les PME. Le National examinera aussi une série de motions de commissions visant à assouplir les conditions de ces prêts et lutter contre les abus.

Le menu du Conseil des Etats sera beaucoup plus bigarré. Après un échauffement avec l'engagement de l'armée qui devrait être avalisé sans problème, le soutien d'urgence au secteur aérien demandé par le gouvernement devrait faire des remous dans le camp rose-vert.

Menu bigarré

Ensuite, les thèmes seront aussi divers que les demandes des commissions: soutien aux médias, aux crèches, stratégie de prévention, rythme de déconfinement, approvisionnement en médicaments, application de traçage des contacts et loyers. Le Conseil fédéral s'oppose à toutes les motions.

Avec quelques petites variations, les deux Chambres s'échangent mardi leurs sujets de lundi. Les crédits pourraient même faire la navette entre les deux conseils le même jour.

Le menu du Conseil des Etats de mercredi pourrait se réduire comme peau de chagrin si le National enterre les motions sur lesquelle les sénateurs devraient trancher ce jour-là. La Chambre du peuple planchera pendant ce temps sur la suspension des poursuite pour le secteur des voyages, l'ouverture des frontières et un crédit pour l'aide humanitaire.

Elle pourrait aussi adopter une déclaration en faveur d'un cessez-le-feu mondial dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Si contre toute attente, les Chambres n'arrivent pas à se mettre entièrement d'accord sur les crédits, elles trancheront jeudi. Il est toutefois plus probable que la session extraordinaire s'achèvera dès mercredi.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23