Retour

12.03.2020 - 08:21

Les demandes de brevets suisses ont atteint un plus haut en 2019

La Suisse affiche le plus grand nombre de demandes de brevets par habitant auprès de l'Office européen des brevets à Munich. Les cantons de Vaud et de Zurich se sont partagés la première place en 2019.

En 2019, le nombre de demandes de brevets en provenance de Suisse auprès de l'Office européen des brevets (OEB) a progressé de 3,6% à 8249, selon le baromètre annuel publié jeudi par l'OEB. La croissance a été trois fois plus rapide que celle enregistrée en moyenne pour l'Union européenne (0,9%).

Relativement à sa population, la Suisse reste le plus grand déposant avec 988 demandes par million d'habitants en 2019, soit une centaine de plus qu'il y a deux ans. "La Suisse est une véritable championne de l'innovation", a assuré António Campinos, président de l'organisation cité dans le document.

Les secteurs les plus concernés sont les systèmes de mesures (10% du total), les techniques médicales (9,3%), les biens de consommation (7,5%) et les solutions d'emballages et de transport (6,5%). La plus forte progression a été enregistrée dans les technologies informatiques (+34% sur un an).

Les cantons de Vaud et de Zurich sont les plus innovants du pays. Le premier a toutefois connu un recul de 12% des demandes, quand le second a enregistré une croissance de 3,5%. Suivent l'Argovie et Bâle-Ville, puis Neuchâtel. "Ces cinq cantons font partie des 25 régions les plus dynamiques en Europe en matière de demandes de brevets", selon l'OEB.

ABB, Roche et Philip Morris en tête des demandes

Parmi les principaux déposants helvétiques auprès de l'OEB se trouvent plusieurs entreprises cotées à la Bourse de Zurich.

Le conglomérat d'ingénierie et d'électrotechnique ABB arrive en première position avec 689 demandes de brevets (+21%). Le groupe est passé devant Roche (677). Le laboratoire bâlois est suivi par le cigarettier Philip Morris (424), le géant alimentaire Nestlé (365), le fabricant de composants électroniques schaffhousois TE Connectivity (237) et l'autre laboratoire pharmaceutique Novartis (225).

Au total, l'OEB a reçu 181'000 demandes de brevets en 2019, soit une hausse de 4% sur un an. Cette croissance a été portée par la Chine (+29,2%), la Corée du Sud (+14,1%) et les États-Unis (+5,5%). Les demandes chinoises de brevets ont été multipliées par six au cours des dix dernières années, passant de 2000 à 12'000 en 2019.

Les plus grands déposants étaient l'année dernière les Etats-Unis, l'Allemagne, le Japon, la France et la Chine, suivis par la Corée du Sud et la Suisse.

"Le classement des entreprises reflète également la rapidité avec laquelle les technologies numériques gagnent en importance", note l'institution.

Huawei est ainsi arrivé en tête des demandeurs l'an dernier (3524 demandes). Samsung est second et LG troisième. Les deux entreprises sud-coréennes sont suivies par l'américain United Technologies et par l'allemand Siemens, qui était le premier demandeur en 2018.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23