Retour

18.03.2020 - 09:43

Les actions de solidarité se multiplient en Suisse romande

Les actions de solidarité se multiplient en Suisse romande entre voisins et sur les réseaux sociaux. De l'aide est proposée notamment aux personnes âgées et aux parents. Certains se proposent pour prêter une chambre à du personnel soignant frontalier.

A Genève, les annonces d'habitants proposant leur aide à leurs voisins âgés se multiplient dans les immeubles. Une page Facebook dédiée à l'entraide dans le canton et la région a été créée à la fin de la semaine passée. Mardi en début d'après-midi, elle comptait plus de 7700 membres, qui indiquent ce qu'ils peuvent faire et où, de Thonon-les-Bains (F) à l'ouest lausannois en passant par Genève.

Les membres proposent surtout de faire des courses ou d'aller à la pharmacie, moins souvent de garder des enfants, sortir un chien ou conduire quelqu'un, voire de prêter une chambre à du personnel soignant frontalier afin d'éviter les trajets, ont pu constater les bureaux régionaux de Keystone-ATS.

Dans le canton de Vaud, des affichettes proposant d'inscrire son nom pour aider concrètement une personne âgée fleurissent aussi. Si des initiatives individuelles existent, c'est surtout l'organisation Pro Senectute qui a lancé le concept: "Plus fort ensemble".

"L'idée est que des gens se rendent solidaires et disponibles dans un immeuble pour aider un senior", explique Tristan Gratier, président de Pro Senectute Vaud. Les 600 bénévoles vaudois de l'association ont ainsi collé quelques milliers de ces affichettes, notamment dans les villages ou quartiers solidaires du canton.

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses initiatives de partage essaiment, notamment pour les familles et la garde ou l'occupation des enfants.

Cyclistes mobilisés

Dans le canton de Neuchâtel, plusieurs groupes de soutien sont nés sur Facebook. Le groupe Solidarité neuchâteloise, le plus important, compte plus de 3000 membres. Créée à l'origine pour soutenir les parents et les enfants, la page reçoit beaucoup de propositions pour des transports ou des achats de nourriture.

Une forte mobilisation s'organise aussi pour les indépendants: une pétition pour sauver les entreprises neuchâteloises a déjà recueilli plus de 1500 signatures en ligne en moins de deux jours.

Dans le chef-lieu neuchâtelois, le Black Office, qui aide en temps normal des particuliers à réparer ou à entretenir leur bicyclette, propose de son côté de livrer dès mercredi gratuitement à vélo des livres d'une librairie de la place et les articles d'une coopérative de producteurs régionaux.

Gestes pour les loyers

A Martigny (VS), le mécène Léonard Gianadda a choisi de faire un geste d’une hauteur globale de 80'000 francs en faveur des résidents de ses 430 appartements. Ceux-ci se verront offrir une réduction sur leur loyer d’avril variant entre 100 et 250 francs, selon la grandeur du logement.

A St-Maurice (VS), les sœurs de Saint-Augustin ont adressé un courrier aux locataires de leur régie immobilière, avec un billet de 100 francs à l’intérieur, afin de réduire leur prochain loyer. Sur Facebook, le groupe "Monthey, Notre ville" offre un listing de personnes prêtes à aider les personnes confinées.

Basketteur fribourgeois reconverti

Dans le canton de Fribourg, des jeunes proposent leurs services pour garder des enfants, au sein de leur famille ou au-delà, à prix modique ou gratuitement. Ainsi, une étudiante signale avoir un agenda complet jusqu'à fin avril, selon La Gruyère. Le trihebdomadaire mentionne encore l'initiative du basketteur gruérien du Fribourg Olympic Boris Mbala. Ce dernier s'est aussi mis à disposition pour du baby-sitting.

Dans le Jura, Delémont propose un portail d'informations et d'entraide entre prestataires de services et personnes vulnérables ou astreintes à rester à domicile. La page internet recense les commerçants qui offrent des livraisons à domicile, les personnes proposant des gardes d'enfants ou les maraîchers privés de marchés mais disposant de légumes.

A Moutier (BE), le Conseil municipal a mis sur pied deux services d'aide à la population: un service de livraison des achats et un service d'aide à la garde d'enfants. Les Prévôtois qui peuvent rendre ce genre de services communautaires peuvent s'inscrire à l'adresse www.moutier.ch/entraide.

Par ailleurs, une opération de soutien envers le personnel soignant a démarré dimanche soir en Suisse romande. A 21h00, certains habitants se mettent à applaudir aux fenêtres et à leurs balcons. Originaire d'Italie, l'action dénommée "minute applause", doit se répéter chaque soir et risque de prend de l'ampleur au fil des jours et des semaines.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23