Retour

11.03.2020 - 19:14

Le Tessin décrète l'état d'urgence

Le gouvernement tessinois a décrété l'état d'urgence dans le canton jusqu'au 29 mars en raison du coronavirus. La vie publique sera nettement restreinte. Les écoles non obligatoires, cinémas, théâtres, centres de sports ou boîtes de nuit resteront fermés.

La décision du Conseil d'Etat tessinois a été annoncée mercredi en fin de journée à Bellinzone. Le gouvernement in corpore est apparu à la conférence de presse. La fermeture concerne toutes les écoles non obligatoires privées et publiques, soit les lycées, écoles professionnelles et hautes écoles.

Dès minuit mercredi, tous les cinémas, théâtres, piscines, boîtes de nuit, centres de sport et autres établissements similaires seront fermés. Seules sont permises les activités sportives et individuelles qui permettent d'observer la distance prescrite de 1m 80 entre deux personnes.

Au total, le gouvernement tessinois applique douze mesures. Entres autres, les personnes de plus de 65 ans ne doivent plus garder d'enfants, ni participer à des fêtes publiques ou privées ni utiliser les transports publics. Ces personnes doivent également suivre d'urgence les mesures d'hygiène recommandées.

Les restaurants ne peuvent ouvrir que s'ils disposent de moins de 50 places et que leurs clients peuvent respecter la distance prescrite entre deux personnes assises ou debout. De manière générale, les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits.

"Mesures radicales"

Ces nouvelles mesures sont capitales, a souligné le président du gouvernement Christian Vitta. Le gouvernement est conscient que ces nouvelles dispositions sont radicales et qu'elles limitent la vie quotidienne de la population. Elles sont toutefois nécessaires afin de protéger du coronavirus les personnes à risque.

Daniel Koch, responsable de la division des maladies transmissibles de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), était également présent à Bellinzone. Il a lancé un appel à la solidarité: il faut l'aide de tous pour freiner la propagation du virus, a-t-il rappelé. Pour cette raison, les écoles obligatoires ne sont pas fermées. Dans ce cas, les enfants devraient être gardés par les grands-parents.

Eviter les contacts

Le directeur cantonal de l'éducation Manuele Bertoli a souligné que le maintien de l'enseignement obligatoire restreint également les contacts entre les générations. C'est vital pour protéger la population plus âgée.

Le gouvernement tessinois avait été critiqué ces derniers jours pour laisser les écoles ouvertes. "Ne faisons pas l'erreur de les fermer", a ajouté Manuele Bertoli: "Gardons notre calme et laissons nos enfants aller aux cours".

Délégation tessinoise reçue à Berne

Dans l'après-midi, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga avait reçu à Berne une délégation des parlementaires fédéraux tessinois. Elle s'est dit consciente de la situation exceptionnelle dans laquelle se trouve le Tessin. Le ministre de la santé Alain Berset et le chef des douanes Ueli Maurer ont participé à la rencontre.

"Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour garantir la santé de la population. C'est notre première priorité. Toutes les mesures sont étudiées et adaptées en fonction de la situation", a indiqué Mme Sommaruga à la presse. Une fermeture de la frontière est aussi un thème. Mais aucune décision n'a été prise pour le moment.

Pour la conseillère aux Etats Marina Carobbio (PS/TI), le Conseil fédéral a pris au sérieux la situation du Tessin. Tout est mis en oeuvre pour protéger la population et pour garantir le fonctionnement du système de santé.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23