Retour

06.05.2020 - 06:46

Le bilan du Covid repart à la hausse aux Etats-Unis avec 2333 décès

Avec 2333 décès supplémentaires du nouveau coronavirus en 24 heures, le bilan journalier aux Etats-Unis est reparti à la hausse mardi à 20h30 locales, selon l'université Johns Hopkins. Le pays avait enregistré la veille un plus bas en un mois avec 1015 morts.

Ces nouveaux décès portent le bilan total de l'épidémie sur le territoire américain à 71'022 morts. Les Etats-Unis comptent également le plus grand nombre de personnes diagnostiquées malades du Covid-19, avec plus de 1,2 million de cas recensés.

Les Etats-Unis, de loin le pays le plus touché, pourraient atteindre la barre des 100'000 morts d'ici au début juin, selon plusieurs modèles épidémiologiques

Malgré ces chiffres, la Maison-Blanche concentre depuis plusieurs jours son message sur le déconfinement en cours. En déplacement dans l'Arizona et s'affichant sans masque, le 45e président des Etats-Unis Donald Trump a appelé à une réouverture rapide de l'économie, même si cela devait alourdir encore le bilan de la pandémie.

Interrogé sur la chaîne ABC News, pour savoir s'il pensait que "des vies seront perdues afin de rouvrir l'économie", le républicain a répondu: "Il est possible que cela arrive, car nous ne serons pas confinés dans nos maisons."

Propagation en Amérique latine

L'Amérique latine et les Caraïbes ont dépassé mercredi le seuil des 15'000 morts dues au coronavirus, selon un décompte de l'AFP basé sur des données officielles. Le Brésil est le pays le plus touché de la région avec près de 8000 décès.

Cette région du monde, où la pandémie devrait être au plus haut dans les prochains jours, avait enregistré plus de 282'000 cas de Covid-19 à 04h30 mercredi. Après le Brésil (7921 décès et 114'715 contaminés), les pays les plus touchés sont le Mexique (2271 et 24'905) puis l'Équateur (1569 et 31'881).

Plusieurs pays comme l'Équateur, la Colombie et la République dominicaine ont donc décidé d'étendre les mesures de confinement, afin de prévenir la propagation de la pandémie.

Plus de 250'000 morts

L'organisation panaméricaine de la santé a appelé les gouvernements à être "prudents" en assouplissant ces mesures. Elle a averti que la transmission était "encore très élevée" au Brésil, en Équateur, au Pérou, au Chili et au Mexique.

L'épidémie de Covid-19 a déjà fait 256'000 morts depuis son apparition en décembre en Chine et cloîtré à la maison plus de la moitié de l'humanité, plongeant l'économie dans un sommeil sans précédent.

De nombreux pays ont déjà commencé à alléger les restrictions, dont l'Italie lundi, ou encore le Portugal, la Serbie, la Belgique, la Turquie, Israël, le Nigeria et le Liban. En Europe, le déconfinement est encore sur toutes les lèvres mercredi, notamment en Russie et en Allemagne.

La chancelière allemande, Angela Merkel, doit en effet discuter en vidéo-conférence avec les présidents des seize gouvernements régionaux des nouvelles étapes du déconfinement.

Ecoles réouvertes dans le Hubei

Pendant ce temps-là, l'épicentre originel de la pandémie continue de renouer progressivement avec la vie d'avant. Les lycées du Hubei, province chinoise où se trouve la ville de Wuhan où est apparu le coronavirus en décembre, ont rouvert leurs portes mercredi pour accueillir les élèves de terminale dans un premier temps.

La date de reprise des cours pour les autres classes de lycée, de collège ou d'école primaire, n'a pas été annoncée. Masque sur le visage, les élèves sont passés devant des caméras infrarouge qui détectent une possible fièvre tout respectant une distance d'un mètre entre eux.

Les écoles et les universités du pays ont été fermées à la fin janvier, pour cause de Nouvel an chinois puis de coronavirus. La plupart des provinces de Chine ont déjà rouvert en partie les établissements scolaires, notamment pour les élèves de terminale, à l'exception notable de la capitale Pékin.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23