Retour

08.04.2020 - 17:21

La récession pourrait être nettement plus sévère que prévu

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) a dressé mercredi un sombre tableau de la conjoncture suisse, stoppée nette par la pandémie de coronavirus.

"L'effondrement de la valeur ajoutée durant la période de fermeture de nombreuses entreprises sera d'une ampleur exceptionnelle", a précisé le Seco dans un communiqué, alors que le Conseil fédéral vient de prolonger du 19 au 26 avril les mesures de lutte contre le Covid-19.

Les économistes fédéraux ont notamment averti des "effets économiques de second tour", comme des vagues de licenciement ou une hausse des cas d'insolvabilité des entreprises. "Le risque que ces effets (...) se concrétisent devrait augmenter à mesure que cette paralysie économique se prolongera", ont-ils insisté.

Incertitude élevée

Dans deux scénarios négatifs, le Seco anticipe une récession plus importante que prévu et une économie helvétique qui pourrait mettre davantage de temps à se redresser. Selon ce dernier, "la Suisse risquerait d'encaisser une perte de prospérité d'une ampleur exceptionnelle".

Mais l'incertitude de ces prévisions est très élevée. Dans ses estimations du 19 mars, le Seco tablait pour cette année sur une contraction du produit intérieur brut (PIB) de 1,3%, suivi d'un fort rebond de 3,3% en 2021. De nouvelles estimations de croissance seront effectuées la seconde moitié d'avril.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23