Retour

14.05.2020 - 13:22

La Poste poursuit sa mue vers le numérique

Des changements dans la logistique, des progrès numériques et une ouverture du réseau: la Poste va lancer une nouvelle phase de réorganisation dès l'an prochain. L'une des plus importantes de ces 20 dernières années, estime sa direction.

L'une des priorités de la Poste sera d'offrir davantage de services dans les offices postaux. Plus de questions donc de fermer les bureaux: il en restera environ 800 dans les quatre prochaines années, ont expliqué les responsables de la Poste au cours d'une conférence de presse jeudi à Berne.

Fin mars, la Poste comptait 962 agences. En 2019, le déficit du réseau postal était de 132 millions de francs.

Ouvrir son réseau

Ce qui va changer, c'est que le géant jaune va ouvrir son réseau aux entreprises de service ou des autorités. Concrètement à l'avenir, on pourra peut-être se rendre dans un office de poste pour un service généralement fourni par une banque ou une administration communale.

"L'idée, c'est de permettre à ces entreprises d'utiliser nos surfaces et la proximité que nous avons avec la population", a dit Roberto Cirillo, le patron de la Poste. "Elles pourront aussi recourir aux compétences de nos collaborateurs pour des services, qui ne sont pas au coeur des métiers de ces sociétés".

Autre grand axe de la réorganisation: la logistique. Sur les trois milliards de francs que la Poste entend investir au cours de ces quatre prochaines années pour renouer avec la croissance, les trois quarts seront consacrés à ce secteur.

Pour cela, le géant jaune puisera dans ses solides réserves financières. Il utilisera aussi d’autres ressources, qui pourraient par exemple provenir de la vente de certains objets sans impact pour l’exploitation, issus de son portefeuille immobilier.

Lettres et colis regroupés

La crise du coronavirus aura encore démontré l'importance de la logistique avec la croissance du trafic de colis. Pour faciliter la transition, la Poste va regrouper les lettres en perte de vitesse et les colis dans la même unité d'entreprise.

Et pour satisfaire le client, la Poste veut développer la livraison sur le "dernier kilomètre", c'est-à-dire jusque sur le pas de la porte. Tous ces changements seront accompagnés d'évolutions numériques.

En tant qu'entreprise de service public détenue par la Confédération, la Poste entend soutenir les PME par exemple dans leur transformation numérique et dans les échanges sécurisés d'informations avec les clients et les citoyens. Ce besoin s'est révélé de manière encore plus évidente sous l'effet de la crise du Covid-19.

Associer les employés

Le regroupement des services logistiques pour les lettres et les colis au sein d’une seule unité d’affaires permet des gains de synergie, mais comporte le risque d’une mise en discussion des conditions de travail en vigueur, souligne syndicom. Les employés doivent être associés au processus de réorganisation, et leurs conditions de travail ne sont pas négociables, plaide-t-il.

Le syndicat transfair est plus positif: cette réorganisation stratégique est une grande chance pour la Poste. Transfair a attendu longtemps que le géant jaune se positionne avec sa nouvelle stratégie. Après des phases d’incertitude liée à la fermeture de filiales chez RéseauPostal, la Poste se prépare à relever activement le défi du recul du volume de lettres et la hausse de celui des colis, estime-t-il.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23