Retour

13.04.2020 - 19:01

La population suisse a bien suivi les consignes

Dans l'ensemble, la population a bien respecté les mesures de lutte contre le coronavirus durant le long week-end de Pâques, selon les divers services de polices cantonales. La police a veillé au grain afin d'informer et parfois d'amender les contrevenants.

La majorité de la population a bien respecté les règles qui demandent de rester à plus de deux mètres de distance et de ne pas se rassembler à plus de cinq. De nombreuses personnes ont cependant été récalcitrantes à respecter le message principal qui était de rester à la maison.

Plus de 500 amendes

Dans le canton de Vaud, beaucoup de personnes étaient à l'extérieur, mais les mesures de distanciation sociale étaient dans l'ensemble bien respectées. La police vaudoise a toutefois distribué 562 amendes et dénoncé 64 personnes entre vendredi matin et lundi matin, dans des cas où les distances n'étaient pas respectées ou si plus de de cinq personnes étaient rassemblées.

Ce chiffre n'a toutefois pas connu une croissance exponentielle par rapport aux jours précédents, a précisé à Keystone-ATS Florence Maillard, de la police cantonale vaudoise La police a reçu de nombreux signalement de la part de personnes qui estimaient que les règles n'étaient pas respectées.

La police vaudoise s'est également inquiétée de voir un trop grand nombre de personnes de plus de 65 ans dans les commerces le samedi de Pâques. Elle leur demande instamment d'éviter de faire leurs courses aux jours et heures de forte affluence et à "éviter d'y aller mardi, où il y aura à nouveau beaucoup de monde".

Rassemblements à la nuit tombée

A Genève, près de 200 personnes ont été verbalisées. Les Genevois ont globalement respecté les distances sociales, mais des rassemblements de jeunes ont été constatés à la nuit tombée.

"L'habitude d'applaudir les soignants à 21h00 peut ponctuellement tourner à la fête", a relevé Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police cantonale. Samedi soir, les forces de l'ordre ont dispersé une cinquantaine de personnes qui dansaient sous les fenêtres d'un DJ improvisé.

En Valais, c'est près de 90 amendes qui ont été notifiées chaque jour. Elle concernent majoritairement des jeunes de 15 à 25 ans. Une vingtaine de dénonciations ont par ailleurs été adressées au Ministère public, essentiellement contre des commerces vendant des articles non-autorisés et des établissements servant des clients alors qu'ils devaient être totalement fermés.

La police cantonale fribourgeoise a pour sa part dénoncé plus de 200 personnes et délivrés 176 amendes. Des interdictions d’accès à des lieux et parcs publics n'ont notamment pas été respectées.

Pour éviter les rassemblements, plusieurs lieux ont été fermés, comme le Creux-du-Van dans le canton de Neuchâtel. La police a remis quelques amendes, mais la population a suivi les consignes dans les grandes lignes.

Des amendes aux "arrogants"

En Suisse allemande également, les règles ont été globalement bien respectée. "La discipline s'est améliorée de jour en jour, la population a de plus en plus intégré ce qui est permis et ce qui ne l'est pas", a expliqué Hanspeter Krüsi porte-parole de la police cantonale de Saint-Gall.

Quelques amendes y ont toutefois été distribuée à des personnes "intransigeantes et arrogantes" qui se trouvaient dans des zones bouclées.

Les polices cantonales de Berne et de Zurich ont également misé avant tout sur la sensibilisation. La police cantonale de Bâle-Ville, satisfaite de la population, a délivré 76 amendes.

Au Tessin, la police a réalisé environ 70 interventions et a distribué une trentaine d'amendes depuis vendredi. La population a cependant fait preuve d'un comportement responsable durant le week-end pascal. La police n'a pas constaté d'afflux particuliers dans les zones normalement très fréquentées et n'a pas dû intervenir pour des activités sportives à risques.

Le Tessin a notamment pu compter sur le fait que la demande lancée de ne pas venir dans le canton à Pâques a été bien respectée. Au Gothard, le trafic du Vendredi saint était en baisse de près de 90% par rapport aux années précédentes à la même période, selon la police cantonale d'Uri.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23